PAPE DIOP : « Macky Sall a précipité le référendum (...) Le ministre de l'Intérieur ne mérite pas la place qu'il occupe »


Après son vote, le leader de Bokk Gis-Gis, Pape Diop, s'est entretenu avec la presse. Interrogé sur les 15 points proposés au référendum, l'ancien maire de Dakar  déclare : " Je dis juste que ce qui s'est passé aujourd'hui, on ne l'avait jamais vu auparavant au Sénégal. On a vécu des référendums, mais ce soir, quand vous, les journalistes, aurez fait des analyses, vous vous rendrez compte qu'on a jamais vu ça pour plusieurs raisons. Il n'y a jamais eu de dialogue pour un consensus. Macky Sall s'est enfermé avec 3 ou 4 personnes pour faire sa proposition de réforme. Mais la chose étonnante, c'est la précipitation avec laquelle, le référendum a été organisé. On dirait qu'il cache des choses qu'il ne voudrait pas que les gens sachent et les sénégalais révéleront la vérité. Le ministre de l'Intérieur ne sait pas ce qu'il doit ou ne doit pas faire. Jamais on a vu au Sénégal, à 5 jours des élections, on annonce que les machines sont en panne et que 200 000 électeurs sont privés du droit de vote. Ce ministre de l'Intérieur est incapable et ne mérite pas la place qu'il occupe. Mais tout cela, c'est a responsabilité de Macky Sall parce que c'est lui qui l'a mis là où il est. Les sénégalais doivent se lever pour exiger son limogeage et il ne doit plus jamais organiser des élections à l'avenir. Un ministre de l'Intérieur qui au lieu d'être neutre, mène campagne et fait du porte à porte pour faire voter, ne doit pas organiser des élections. On m'a dit que ce matin, il faisait le tour de sa commune pour distribuer des tee-shirts. Il ne sait même pas ce qu'il gère car s'il le savait, il n'aurait pas agi comme ça. Il doit être remplacé par quelqu'un qui reste à équidistance des partis politiques et lui, il peut retourner militer dans son parti car il ne lui est pas interdit de pratiquer de la politique."
Parlant de l'absence d'influence dans les centres de vote, Pape Diop de regretter : " les gens devaient venir quand même pour accomplir leur devoir civique. La tendance que je vois ici, apparemment, c'est ce qui se passe partout dans le pays. C'est regrettable, les sénégalais doivent sortir pour se faire entendre. Je leur demande de sortir et d'aller voter. Je lance un appel pour que les gens aillent voter, c'est ça l'intérêt du Sénégal! "
Dimanche 20 Mars 2016
Dakaractu




Dans la même rubrique :