«PANAMA PAPERS» : «Offshorleaks» sur la petite Côte

Non seulement François Normant, ce Français habitant à Mbour, détient des sociétés offshore mais encore il a joué les intermédiaires pour faire monter deux nébuleuses entités au Panama et dans les Iles Vierges britanniques, selon Libération. Les mêmes informations mettent à jour des montages douteux, faits depuis la Petite Côte avec des ramifications dans les paradis fiscaux.


«PANAMA PAPERS» : «Offshorleaks» sur la petite Côte
Les «Panama papers» épluchés par Libération qui a pris connaissance des dossiers concernant le Sénégal, continuent de révéler leurs secrets. Comme nous le révélions, le nom de François Normant, domicilié à Mbour, revient fréquemment dans les fichiers ayant fuité du célèbre cabinet panaméen Mossack Fonseca.
En vérité, ce dernier est plus qu’un «simple» détenteur d’une société offshore : il est aussi un intermédiaire. En clair, il ramenait des clients à Mossack Fonseca après y avoir monté en novembre 2005 Tristao Management Corp, une société offshore immatriculée dans les Iles Seychelles avec adresse à Mbour.
En effet, en 2006, François Normant a servi d’intermédiaire pour le montage de deux autres sociétés offshore. La première se nomme Pagalu Foundation et elle est immatriculée au Panama. Tout ce que l’on sait, pour le moment, de cette entité est qu’elle dispose aussi d’une adresse au Canada.
Qui sont ces bénéficiaires économiques ? Mystère et boule de gomme.
A côté de Pagalu Foundation, le Français a été l’intermédiaire de Mossack Fonseca pour le montage de Afribone Inc immatriculée aux Seychelles depuis le 2 mars 2006. Les traces de Afribone Inc conduisent cependant à une adresse à Bamako, plus précisément au quartier Hippodrome, à la Boîte postale 449. L’adresse correspond au siège social de Afribone-Mali Sa, une société de production contrôlée par Eric Stevance qui apparaît aussi comme le bénéficiaire économique de Afribone Inc.
Eric Stevance qui a fait fortune au Mali a lancé tout récemment «Bamako, la ville aux trois caïmans», sa nouvelle série dont les droits ont été cédés à Tv5 Monde.
Quid de François Normant ? En faisant des recherches au Sénégal, Libération est tombé sur une société immobilière qui a son siège en centre-ville mais aussi sur un projet développé sur la Petite Côte. Un certain François Normant gère ces deux entités. S’agit-il de la même personne que l’intermédiaire du cabinet Mossack Fonseca ? L’enquête des services fiscaux permettra d’en savoir plus.

«Hong Kong papers»

En attendant, il faut retenir que François Normant n’est pas la seule «équation» de la Petite Côte. Dans les fichiers du cabinet Mossack Fonseca, Libération a pu identifier une autre nébuleuse : la China Investment Company Limited, une société offshore dont les bénéficiaires économiques ont fourni une adresse indiquant qu’ils sont établis à Mbour. China Investment Company Limited apparaît comme le bénéficiaire économique de Bolton Limited, une société offshore immatriculée dans les Iles Vierges avec adresse à Hong Kong.
On retrouve dans l’actionnariat de Bolton Limited, Financial Entreprise Investment Limied liée à une autre société offshore du nom de Cayhaven Ltd immatriculée aussi dans les Iles Vierges. Cette entité partage la même adresse avec Top Million Développement logée au Panama avec adresse à... Mbour.
Toutes ces sociétés ont été montées par Handerson Real Estate Agency Ltd, un intermédiaire de Mossack Fonseca actif à Hong Kong.
Mercredi 15 Juin 2016
Dakaractu




1.Posté par SALIOU DIENG ZALTAMBA le 15/06/2016 12:02
Les conseillers municipaux,les maires,les président de conseils départementaux,l'ensemble des conseillers municipaux,départementaux demandent à Mr le président de la république de faire quitter le TRESORIER PAYEUR REGIONAL DE TAMBA avant qu'il ne soit trop tard.
Une marche régionale est en vue pour demander aux autorités l'affectation d'urgence du TRESORIER PAYEUR REGIONAL; Y'EN A MARRE DE SES PRATIQUES



Dans la même rubrique :