«PANAMA PAPERS» : Anglogold, le offshore sans limite

A côté d’une entité offshore qui trône sur ses affaires au Sénégal, Anglogold a aussi sollicité le cabinet
Mossack Fonseca, basé au Panama, pour créer au moins treize structures pour gérer ses différentes filiales à travers le monde. Toutes ces filiales sont liées au cabinet Prime Corporate basé au Luxembourg.


Le 29 octobre 2009 était montée, au Sénégal, Anglogold Ashanti Senegal Sa qui est une filiale du grand groupe minier sud-africain. Lors de sa création, cette société qui a jusqu’à présent son siège sur la route des Almadies avait comme gérant le nommé Bannerman William Karikari.
A partir de 2009, Anglogold bénéficiera ainsi de plusieurs permis de recherches. Cette société minière a pourtant une petite particularité : elle trône à elle seule sur près de 14 sociétés offshore immatriculées dans les Îles vierges britanniques, un paradis fiscal reconnu.
Et, en réalité, ce sont ces entités offshore qui contrôlent les investissements faits par Ashanti à travers le monde. Selon les informations en ce qui concerne notre pays, Anglogold a misé sur Anglogold Exploration Sénégal. Cette structure offhsore est active depuis le 22 mars 2007, c’est à dire deux ans avant la création de Anglogold Ashanti Sénégal Sa.
A côté de Anglogold Exploration Senegal, on retrouve Anglogold Mali Ltd, Anglogold Tanzania Ltd, Anglogold Geita holding.... Toutes ces sociétés offshore ont été montées par le cabinet Mossack Fonseca éclaboussé par un scandale mondial suite à des fuites de données. A noter que les différentes filiales de Anglogold ont un lien commun : Prime Time Corporate Solution Sarl immatriculée au Luxembourg.
Mercredi 11 Mai 2016
Dakaractu




Dans la même rubrique :