PALAIS DE JUSTICE : Barthélémy Dias fixé sur son sort le 16 février


PALAIS DE JUSTICE : Barthélémy Dias fixé sur son sort le 16 février
Jugés en audience spéciale par le tribunal correctionnel, Barthélémy Dias le maire de Mermoz/Sacré-Cœur et ses co-prévenus devront prendre leur mal en patience jusqu'au  16 février 2017 pour connaitre le sort qui leur est réservé.  A l'issue d'un procès  de deux jours, le juge a pris l’option de mettre l'affaire en délibéré le 16 fevrier.   Le parquet est convaincu que Barthélémy Dias a tiré la balle qui a tué Ndiaga Diouf.  
De son côté  les avocats de la défense ont plaidé la relaxe pure et simple de Dias fils et de ses présumés complices.  
Selon le juge, qui a estimé qu'il ne jouait que son rôle, « il y a deux parties, c’est normal qu’il y ait des tiraillements. Ce qui reste, ce sont les juges. On a terminé l’audience. Si on devait nous tuer parce qu’on a jugé, on va nous tuer. Nous sommes des juges. Nous sommes là pour faire notre travail. On a beaucoup parlé du Coran. Nous sommes des musulmans. Nous jugerons selon notre entendement », a-t-il conclu...
Vendredi 27 Janvier 2017
Dakaractu




Dans la même rubrique :