P. Diddy : La maison du rappeur le plus riche du monde encerclée par le SWAT

Et une victime de plus ! La terrible mode du "Swatting" qui consiste à passer un coup de téléphone anonyme à l'unité d'élite du SWAT (acronyme pour Special Weapons And Tactics) pour faire croire à une intrusion dans la propriété d'une star a cette fois-ci visé le chanteur bling bling P. Diddy.


P. Diddy : La maison du rappeur le plus riche du monde encerclée par le SWAT
Dans la matinée du 3 avril, la résidence de 5 millions de dollars de l'artiste de 43 ans, située dans le chic quartier de Toluca Lake à Los Angeles, a été encerclée par plusieurs camions de police et survolée par deux hélicoptères. La raison ? Un appel suspect passé aux autorités signalant la présence d'un individu non identifié à l'intérieur de la maison. Toutefois, après quelques minutes de vérification, la police s'est rendu compte qu'il s'agissait d'une énième plaisanterie de mauvais goût, rapporte TMZ.com. Le lieutenant Andy Neiman a déclaré que P. Diddy était absent au moment de l'assaut et que le plaisantin derrière ce coup de fil serait poursuivi de charges criminelles. Pour l'anecdote, un doute planait sur la propriété visée puisque celle de l'acteur Steve Carell est collée à la maison de P. Diddy. Par mesure de sécurité, la police l'avait donc aussi sécurisée.
P. Diddy, récemment déclaré rappeur le plus riche du monde avec une fortune de 580 millions de dollars selon Forbes, vient ajouter son nom à la longue liste des stars américaines victimes du "Swatting". Le 23 mars, c'était la starlette Paris Hilton qui était elle aussi victime de cette mode. Parmi les autres stars touchées, citons Tom Cruise, Miley Cyrus, Charlie Sheen ou encore Ashton Kutcher. Ce dernier avait d'ailleurs pu obtenir réparation puisque l'adolescent de 12 ans qui l'avait piégé a été condamné.

Thomas Montet 
Pure people




Jeudi 4 Avril 2013
Notez


Dans la même rubrique :
KEMI SEBA libéré

KEMI SEBA libéré - 30/10/2014