Ouverture du cabinet «Wade Office» à Versailles : Le Vieux veut se recycler avec les recettes du Monument de la Renaissance

Abdoulaye Wade ne veut pas rester les bras croisés. L’ancien chef de l’Etat a ouvert un cabinet d’affaires dénommé Wade Office, qu’il a confié à Sindjély Wade. Et il compte approvisionner sa caisse par, entre autres, les 35% de recettes du Monument de la Renaissance africaine qui lui reviennent.


Ouverture du cabinet «Wade Office» à Versailles : Le Vieux veut se recycler avec les recettes du Monument de la Renaissance
 
Abdoulaye Wade ne veut pas chômer. Le Quotidien a appris que le prédécesseur de Macky Sall a mis en place une structure de gestion de son patrimoine dénommée Wade Office. Pour l’heure, il espère d’une partie des recettes de la gestion du Monument de la renaissance africaine pour huiler ses caisses. En effet, l’ancien chef de l’Etat s’était réservé la propriété intellectuelle de cet ouvrage dont le coût exorbitant avait fait l’objet d’une vive polémique. Alors que le débat autour de son opportunité économique ne s’était pas encore estompé, il avait décidé d’en être l’usufruitier, s’octroyant une part des recettes engendrées par les visites du monument. «Je suis l’auteur du monument. 35% de ses retombées financières m’appartiendront et 65%» affectés au programme de la Case des tout-petits. Parce que, expliquait-il encore, le monument «sera visité par des centaines de milliers de touristes venus du monde entier et va générer beaucoup d’argent». Là aussi, certains avaient vite parlé d’erreur monumentale, s’étonnant qu’un chef de l’Etat gagne de l’argent dans un édifice public. D’autres avaient mis sur la table l’argument de la jouissance de Léopold Sédar Senghor des recettes provenant de l’Hymne national. Dans tous les cas, Abdoulaye Wade a indiqué avoir déposé sa «marque» dans les organisations de propriété intellectuelle mondiales pour protéger «son» bien. 
 
Syndjély à la tête de Wade Office
Le Président Wade a choisi sa fille, Sindjély, parmi les dirigeants de son cabinet d’affaires. Est-ce faute d’avoir Karim à ses côtés cloué par l’interdiction de sortie par les autorités dans le cadre de la traque des biens dits mal acquis ?  Wade avait, pourtant, annoncé la création de la fondation chargée de gérer les retombées financières du monument dont le conseil d’administration serait présidé par son fils. C’est finalement la sœur qui va gérer, avec d’autres, Wade Office ; elle qui était à Versailles, hier, apprend-on, avant de rallier Genève où elle doit se préparer au Rallye Aïcha des Gazelles. 

lequotidien.sn
Samedi 2 Mars 2013




1.Posté par verie le 02/03/2013 17:18
IL SE FICHE DE NOUS VRAIMENT LEKANANIOU BANIOU SETT LEGUI DAFF NIO BEUG DOGALI KOI
CE VIEUX SINGE BOFFIY TEKK SA TANG NIOU LEY OUTEUL NEEK REUBEUSS TCHIIM GOLO

2.Posté par BENAMAR le 02/03/2013 18:12
PUBLICITE
WADE OFFICE.CABINET CONSEIL SPECIALISTE DES SYSTEMES DE DETOURNEMENT D'ARGENT PUBLIC ET CONSEIL EN COMMUNICATION WAAX WAAXET. VERSAILLES FRANCE

3.Posté par Billal le 02/03/2013 18:21
Quelle provocation! ce monsiweur doit être jugé.

4.Posté par Orion le 02/03/2013 18:53
Le monument est l'oeuvre du sculpteur Virgil Magherusan, pas du mégalomane Abdoulaye Wade. Cela étant, les visiteurs ne se bousculent pas au portillon.

5.Posté par Maton le 03/03/2013 00:16
de qui se fout on

6.Posté par Nioks le 06/03/2013 16:34
Si il n'ya pas de visiteurs il gagnera quoi? La réponse est que personne n'aille visiter ou faire visiter. Jenirai jamais visiter ni faire visiter à ma famille. A malin, malin et demi. Vrai farceur notre ex prési.

7.Posté par AIDA SECK le 19/04/2013 03:03
SYNDIELY DEVRAIT ELLE AUSSI ETRE INCARCERÉE



Dans la même rubrique :
Fidel Castro est mort

Fidel Castro est mort - 26/11/2016