Ousmane Tanor Dieng agacé par l'affaire Karim Wade


« Je ne sais rien de la libération de Karim Wade. Le président de la République a le droit de gracier des personnes qui sont condamnées. C’est à lui d’apprécier et d’agir selon sa vision des choses». Cette phrase lachée par le patron des socialistes, renseigne sur le dépit des alliés de Macky depuis l'annonce des retrouvailles entre "frères libéraux". La libération annoncée de Karim vient ainsi  s'ajouter à l'exaspération de celui qu'on a toujours considéré comme un des alliés les plus sûrs de Macky.
Ousmane Tanor Dieng s’est montré fort agacé par les retrouvailles annoncées de la famille libérale et une possible libération de Karim Wade. « Je n’ai aucune appréciation particulière là-dessus, à part que c’est leur affaire. Si la famille libérale veut se retrouver, il n’y a pas de problème pour nous », a fait savoir le secrétaire général du parti socialiste, repris par L’AS dans son édition de ce lundi. Même esquive au sujet du candidat du Pds à la prochaine présidentielle. En se cantonnant sur les principes, le leader des Socialistes refuse de se mouiller. Cette posture trahit-elle des réserves par rapport à ce qui se trame entre l’Apr et le Pds ? Annonce-t-elle des fissures entre Macky Sall et l’un de ses plus forts alliés ? Les jours à venir nous édifieront...
Lundi 6 Juin 2016
Dakar actu




Dans la même rubrique :