Ousmane Ngom sur l’incident de la Zawiya : "Nous présentons nos plus sincères excuses"


Ousmane Ngom sur l’incident de la Zawiya : "Nous présentons nos plus sincères excuses"

Le ministre d’Etat sénégalais Ousmane Ngom a présenté dimanche les excuses du ministère de l’Intérieur et celles de la police nationale suite à la bavure policière survenue vendredi à la Zawiya El-Hadj Malick Sy à Dakar.

‘’Je voudrais présenter, en mon nom personnel et au nom des plus hautes autorités de la police nationale, nos plus sincères excuses au Khalife général, aux moqadems et aux disciples de la Tidjaniya’’, a-t-il dit dans une déclaration à l’APS, regrettant ‘’cet incident qui, a-t-il assuré, ne pouvait être intentionnel’’.

Vendredi à Dakar, des grenades lacrymogènes tirées par la police ont atteint l’intérieur du lieu de culte alors que des fidèles s’y trouvaient pour une séance de dévotion. En ce moment, des manifestations politiques dégénéraient sur la Place de l’Indépendance, se poursuivant sur l’Avenue Lamine Guèye où se trouve la zawiya tidjane.

Son fondateur, El-Hadji Malick Sy, un savant et mystique (1853-1922), est un ancien khalife de la confrérie musulmane tidjane, qui résidait à Tivaouane de 1901 à sa disparition dans la ville où se trouve son sanctuaire. Suite à l’incident, ses fidèles ont violemment réagi dans plusieurs localités du pays.

Pour sa part, le ministre de l’Intérieur, en charge également le Culte dans le pays, a indiqué qu’il s’est entretenu, aussitôt vendredi soir, avec Serigne Abdoul Aziz Sy, porte-parole du Khalife général des tidjanes, de même qu’avec Serigne Mbaye Sy Mansour Sy, pour leur présenter ses excuses et regretter la survenue de l’incident.

A la suite de ces entretiens, Serigne Abdoul Aziz Sy avait suggéré au ministre d’Etat qu’il se rendit lui-même à Tivaouane, auprès du Khalife général ‘’pour réitérer de vive voix les sincères excuses et les profonds regrets’’ de son ministère et de la police. Ce qui fut fait samedi, avant que d’autres manifestations de colère ne resurgissent sur place dans le fief de la communauté.

‘’Il ne peut être qu’un incident regrettable, une bavure policière. Il ne saurait nullement être question d’agression quelconque’’, a-t-il insisté soulignant le respect dû au caractère sacré du lieu. ‘’La Zawiya de Seydi El-Hadj Malick Sy est un sanctuaire très respecté, pour tous les Sénégalais de toutes les confessions, en raison du symbole qu’il représente.’’

Cependant, Me Ngom a déploré ‘’l’exploitation à des fins politiques qui est faite de cet incident, encore une fois, regrettable’’. ‘’Dans ce pays, politique et religion ont longtemps cheminé de manière harmonieuse, chacune évoluant séparément (…) en gardant sa spécificité’’, a-t-il précisé. ‘’Les autorités politiques ont toujours entretenu les meilleures relations avec les chefs religieux.’’

Le ministre de l’Intérieur a en outre annoncé des mesures conservatoires consistant à dégager ‘’un périmètre de sécurité’’ pour maintenir les forces de l’ordre, notamment la police, à des distances respectables des lieux de culte, pour éviter de répondre à toute provocation venant de manifestants qui s’y réfugieraient.

‘’J’invite tout un chacun à éviter les confusions de genres pour ne pas mélanger les choses, c’est pourquoi j’en appelle tous les acteurs politiques, de les tous bords au respect de l’étanchéité des sphères religieuse et politique’’, a-t-il poursuivi.

‘’L’exerce du culte doit être séparé de l’action politique et je voudrais que nous autres acteurs politiques éloignons nos manifestations des mosquées’’, a ajouté Me Ngom qui dit espérer que l’incident est clos et qu’auncun autre ne se reproduise pour aller dans la sérénité aux élections, dimanche prochain.
APS

Dimanche 19 Février 2012




1.Posté par Fix le 19/02/2012 18:38
Il est clair que jamais la police ne s'est levé pour attaquer un quelconque lieu de culte.
la faute incombe aux politiciens qui se sont réfugiés aux alentours de la Zawia et bizarrement personne ne les a condamnés.

Malheureusement il y'a des politiciens qui se sont couverts du manteau de guide religieux pour entretenir et profiter de la confusion. Mr Ngom est un disciple tidiane et personne ne l'a vu jeter une grenade lacrymo, je ne vois pas pourquoi des marabouts le traite de tous les noms indignes.
la Tariha est entrain d'être utilisé à des fins politiques.

2.Posté par Depuis Paris le 19/02/2012 18:41
Oumane ngom réfléchis à tous c morts t qu'un simple être humain et respecte les autres humains

3.Posté par oumar sy le 19/02/2012 19:02
C est desolant,deplorable.DANS QUEL PAYS SOMMES NOUS . L exercice du pouvoir à tout prix vaut-il tant de vies.

4.Posté par malik le 19/02/2012 19:22
c'est trop facile ; des excuses et c'est tout ; et comme toujours pas de sanction ; les responsabilitées non situées ; le ministre doit situer les responsabilités et les sanctions prises à l'encontre des fautifs ; demain encore ils vont tirer et tuer et au maximum on va pre'snter des excuses ; non c'est facile, trop facile
je pense sincerement que wade ne respecte que les mourides dans ce pays ; mais les chefs religieux tidianes meritent ce traitement; regardez avec quelle facilité ils s"'empressent de clore le dossier et appellent au calme ; si c'etait touba wade lui meme allait se deplacer et s'agenouiller la bas ; mais avec des tidianes, un ministre suffit ; eh oui les chefs tidianes aiment trop l'argent et wade le sait

5.Posté par niang le 19/02/2012 19:28
il faut retourner à léona niassene présenter vos excuses à votre ami khalife général ahmed khalifa niass

6.Posté par senegal ndiaye le 19/02/2012 19:31
Un seul rappel des témoins de l'histoire en l'endroit des forces de l'ordre et leurs chefs: LE GENERAL JEAN ALFRED DIALLO (paix à son âme) A TOUT SIMPLEMENT REFUSé D'EXECUTER LES ORDRES DE SENGHOR QUI LUI DONNA L'ORDRE D'USER DES ARMES. VOICI SA REPONSE AU PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE LEOPOLD SEDAR SENGHOR:Jje cite: JE NE TIRERAI JAMAIS SUR MON PEUPLE. fin de ctation.

7.Posté par un citoyen le 19/02/2012 19:57
WADE LA DIABLE, WADE SATAN QUITTE NOTRE SENEGAL AVEC TES DEUX GOSSES ET TA FEMME ET LAISSES NOUS EN PAIX.

JAMAIS TU NE NOUS GOUVERNERAS DAVANTAGE AU DELA DU 26. SINON LE RISQUE EST REEL. ON FINIRA PAR TE TROUVER AU PALAIS ET CE JOUR, TOI ET TOUT TES LARBINS, VOUS LE REGRETTEREZ A MORT. VOUS SUBIREZ LES MEMES ATROCITES QUE KHADAFI.


VIVE LA REPUBLIQUE
WADE DEGAGE TA GUEULE DE NOTRE PAYS!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

8.Posté par DEBOUIT le 19/02/2012 20:04
POURQUOI IL NE LE FAIT PAS DE VIVE VOIX . JE DOUTE QUE C'EST LUI MEME QUI AIT PRESENTE CES SOIT DISANT EXCUSES.
OUSSOU RAVALE TON AIR DE SUPERIORITE ET TON ORGUEIL VA A LA RTS ET PRESENTE DE MANIERE CLAIRE TES EXCUSES,ENCORE QUE JE DOUTE QUE L'ON TE PARDONNERA VU LA GRAVITE DE L'ACTE.
ps: pendant que tu es à la rts démissionne une bonne fois pour de bon

9.Posté par bathie le 19/02/2012 20:13
2.114 Qui est plus injuste que celui qui empêche que dans les mosquées d´Allah, on mentionne Son Nom, et qui s´efforce à les détruire? De tels gens ne devraient y entrer qu´apeurés. Pour eux, ignominie ici-bas, et dans l´au-delà un énorme châtiment. le coran al-baqara

10.Posté par Mr le 19/02/2012 20:55
@Fix, Si ces politiciens avaient pu faire campagne librement dans tout le Sénégal comme le stipule la loi tout ceci aurait pu être évité, et disciple Tidiane ou pas Ousmane Ngom finira au TPI , note bien ce que je viens de te dire et quand ce sera le moment tu t'en souviendras ......tout est filmé et tout ces morts se paieront ...

11.Posté par Gor-tchi-lammegne-lanioukoy-teuyée.Gor-du-waxwaxeet le 19/02/2012 21:55
@Fix: yaw YAA CON reka! tribunal pénal international moungui leen di xaar (voir gbagbo), si vous ne finissez pas comme khadaffi

12.Posté par sen le 19/02/2012 22:32
La police n'a pas à s'attaquer à une quelconque personne au Senegal. J'espere que les plociers vont ouvrir les yeux et se rendre compte qu'ils ne sont pas du coté de la justice. N'ont ils pas appris de l'egypte et de la tunisie.
Beaucoup d'entre eux finiront en tole quand la communauté internationale s'en melera.
Et tout cela pour un vieux qui a corrompu des magistrats pour valider sa candidature.
Que DIEU sauve le senegal et démasque les nafekh de quelque bord qu'ils soient.
Les forces de l'ordre attendent combien de morts pour arreter.

13.Posté par guido le 20/02/2012 18:39
ici aux etats unis les medias ne parle que de ce senegalais expert en informatique qui a fait des revelations tres grave sur les elections au senegal je me demande comment au senegal on en parle pas,VOIR LA VIDEO SUR LE SITE LERAL:NET



Dans la même rubrique :
Fidel Castro est mort

Fidel Castro est mort - 26/11/2016