Ousmane Ngom réagit à l'attaque contre Wade à Nguéniène


Ousmane Ngom réagit à l'attaque contre Wade à Nguéniène
L’attaque du cortège du président de la République sortant à Nguéniène pourrait ne pas rester impunie. Le ministre de l’Intérieur, Ousmane Ngom, a, lors d’une conférence de presse tenue ce jeudi 16 février à son ministère, estimé que c’était un «guet-apens». Il a annoncé qu’une enquête est ouverte et que la lumière sera faite.

«Il s’agit d’un guet-apens. L’attaque a été une action planifiée, préméditée», a déclaré Me Ousmane Ngom.

Contrairement à ce que le leader du PDS a dit, le ministre de l’Intérieur a révélé que «la personne qui a été atteinte à la figure a perdu l’œil. Ce qui est quand même regrettable».

Et de souligner : «je pense que l’enquête fera la lumière de tout ce qui s’est passé». Dans la foulée, il a soutenu: «Mais, il faut que les leaders politiques en reviennent à plus de sérénité. Encore une fois, la violence appelle la violence».

Et le ministre de l’Intérieur de marteler: «Nous avons constaté que c’était délibéré et organisé. Tout le monde sait que Nguéniène n’est pas neutre, c’est le village, le fief d’un candidat. Et il fallait justement essayer de se venger par rapport à ce qui s’est passé (faisant allusion à l’attaque du cortège de Tanor à Reubeuss) alors qu’il n’est pas établi qu’ici à Dakar ce qui s’est passé a été le fait de militants libéraux». Selon lui, «cela peut être des populations agacées, des populations qui ne sont pas avec ce candidat. Toutes les populations ne sont pas forcément dans les partis politiques. Elles peuvent être ou avoir de la sympathie pour un tel ou tel autre candidat».
Jeudi 16 Février 2012
APPEL




1.Posté par abou le 16/02/2012 17:13
c'est regrétable vrément de tenir un point de presse dans une institution de la république et parler de politique policienne; plus se verser dans une campagne électorale.
si ousmane veut sataquer dierctement et ouvertment à un candidat de l'opposition, il n'a qu'a faire son point de campagne et non de presse à la permanance du pds........

2.Posté par Fournisseur de Riz, Lait, Sucre et divers le 16/02/2012 17:50
Nous sommes une société Sénégalaise d'import-export de produits agroalimentaires, de matériels informatiques et accessoires, de matières premières, et de marchandises divers. Nous pouvons vous livrez du Riz, du Lait, du Sucre, des Vêtements etc.…, en grande quantité et en qualité, nous attendons vos commandes pour vous les livrer partout où vous trouverez dans le monde. Et sachez que nos produits viennent de la Suisse.
Nous vous proposons ces produits et matériels en qualités et en quantités à des prix défiants toutes concurrences. Si vous êtes intéressés n'hésitez pas, prenez contact avec nous, nous vous ferons parvenir tous les informations nécessaires.
Pour plus d’informations, contactez nous par téléphone au (221) 77 451 75 53 / (221) 76 526 68 23 ou laissez nous un message par courriel à l’adresse suivante : contactinfostech@yahoo.fr
Nous cherchons des Commerçants, des Clients, des Distributeurs et des Apporteurs de Clients.
Les Apporteurs de Clients nous leur réservons une commission très importante à chaque client apporté.
Merci d’avance et nous restons à votre disposition à tout moment.

3.Posté par Fagadaga le 16/02/2012 18:30
Attention à l'injustice, Pourquoi ouvrir une enquête seulement si c'est le cortège qui est attaqué? Pourquoi?

4.Posté par diallo le 16/02/2012 18:31
Ousmane l'ancien souteneur de Abdou Diouf,Nguéniéne ne relève pas de vos competences,c'est la gendarmerie,donc c'est votre collégue des forces arméees qui devait se prononcer là-dessus,ensuite la garde rapprochée du President de la République est assurée aussi par la gendarmerie (GIGN)et les calos bleus.J'aurais bien voulu que vous condamniez le guet apens de OusmaneTanor DIENG à Rebeuss

5.Posté par Mamadou Ba le 16/02/2012 19:01
Ousmane Ngom, n'est-ce pas toi qui nous disais que wade parle en démocrate et agit en dictateur? n'avais-tu pas convier wade à venir jurer sur le coran? n'avais-tu pas tenté en 2000 de faire assassiner wade devant chez toi à saint-louis par tes affidés tels que baila wane entre autres? oussou bébé, on n'efface pas l'histoire! arrête! s'il te plait. ne te comporte pas en tartufe! Dieu est le plus grand juge et Il nous jugera tous! ragalal Yalla sounou borom. kou dé, di nga wéét thi sa bammél!

6.Posté par Wadocratie le 16/02/2012 19:04
Sa data ndaye sa boo xoolé. Sal vendu amo djom do rousse sathie bou kata ndayame bogue doone

7.Posté par Wadocratie le 16/02/2012 19:05
Comme phase Ibou hé ki tchiiiiimmmm

8.Posté par rakhou le 16/02/2012 19:40
Mais pour qui se prend cette vermine. Pourquoi il a été silencieux au saccage du véhicule de Tanor pourquoi il a été aphone sur ce coup perpétrée contre Ousmane Tanor et pourquoi il n’y a pas eu d’enquête pourtant c’est bel et bien les partisans de Diop Sy qui avaient commis ce forfait là. Ce qui confirme une justice à 2 vitesses qui est instrumentalisée. Les jeunes de Nguéniene n’ont fait que rendre le coup que leur leader avait reçu. Au Sénégal on pense toujours que la personne qui riposte est fautive (Sénégal Khamouniou kou togne kou fayou rek laniou khame). Rester dans votre logique de criminel ceci n’est qu’une brise qui doit pas vous inquiéter. « Affaire bi dore fayou la rek ».

9.Posté par bro@me.com le 16/02/2012 20:21
Vive la République libre et democratique de Casamance. Rien n'y fait la Casamance est eternelle. C'est le Senegal qui perdra bientot sa souverainete avec tous ces corrompus et sanguinaires qui le dirigent. La recompostion geopolitique de l'Afrique de l'Ouest a commence. Filles et fils de la Casamance rejoignez le combat pour la liberation de notre Patrie.

10.Posté par khady77 le 16/02/2012 20:23
Rappelez vous tout l'entouraége etait au tribunal pour répondre de leurs actes . ousmane et compagnie répondront un jour de leurs actes aussi. Quelle honte ! ! !
Nous parler d'enquete parcequ'il sagit de cortége de wade et les autres cortéges attaqués ? MAKY SALL plusieures fois , IDRISSA SECK en ce moment meme et pourtant rien n'est fait
OUSMANE NGOM nous fatigue et il ne pert rien pour payer , A KAOLAK la police vient de tirer sur un militant de IDRISSA . CE CLAN DE WADE DOIT COMPRENDRE UNE SEULE CHOSE QUE LE SENEGAL RESTERA DEBOUT POUR SE DEFENDRE

VIVE LE SENEGAL

11.Posté par niit le 16/02/2012 20:26
ousmane ngom katal ndeyam, gneupa wara wah sof yow diamou kharamata ndiaye bi nga done nga lek riba ba néwi ni doméram

12.Posté par ness le 16/02/2012 20:45
Thiot ndayi ki nit rék mo mana fène deug dafa mélné dou rouss

13.Posté par pchutt le 16/02/2012 21:56
ki kou kata déyamla ; yaw policier bi déé mogeune étudian mamadou diop bilay yay doméram té gata khél ; tanor bagnko agresssé véhicule kesk vs avez di rien é vs embété lé gens



Dans la même rubrique :
Fidel Castro est mort

Fidel Castro est mort - 26/11/2016