Oumar Sarr du PDS qualifie Moustapha Diakhaté de «nullard » et l’accuse d’être un «cartouchard de l’UCAD »


Oumar Sarr du PDS qualifie Moustapha Diakhaté de «nullard » et l’accuse d’être un «cartouchard de l’UCAD »
Invité de la TFM à l’émission  Face 2 Face animée par la journaliste Aïssatou Diop Fall, Oumar Sarr, n’a pas été avare en révélations. Après avoir décliné le programme du PDS pour l’année 2016, il n’a pas raté le Président du groupe parlementaire de Benno Bokk Yaakar, Moustapha Diakhaté. L’Attaquant frontalement, il dira que ce dernier ne doit pas être un décideur encore moins un conseiller du Président de la République. Puisqu’il n’a pas le niveau en tant que cartouchard à l’UCAD.
 
Selon Oumar Sarr, le Président du Groupe parlementaire de Benno Bokk Yakaar, Moustapha Diakhaté  n’est rien d’autre qu’un nullard qui ne sait pas là où il met ses pieds.«Moustapha Diakhaté n’a qu’à dire au Sénégal les diplômes qu’il a et son parcours universitaire ou son expérience.  «Chaque jour il (Moustapha Diakhaté) bombarde les sénégalais de communiqués bidon et mal écrits », raille Oumar Sall non sans dire que le président du groupe parlementaire de Benno Bokk Yakaar s’exprime dans un français chaotique.
 
C’est bile en tête que Oumar Sarr a déclaré que l’année 2016 sera une année de renouvellement des instances du PDS. «D’ici janvier nous allons décliner parmi nos rangs le responsable qui sera effectivement notre candidat à la présidentielle. Le PDS regorge de grands responsables qui peuvent mener le pays à bon port, contrairement à ce qui se passe actuellement », a-t-il déclaré.  
 
Se prononçant sur l’actualité politique nationale dominée par la crise à l’Assemblée Nationale, Oumar Sarr rappelle que c’est toujours lui qui a eu à déposer la liste du groupe parlementaire Libéral et Démocrate. «Pour notre groupe c’est moi qui avait déposé en 2012 et c’est moi qui ai déposé en 2015 », rappelle-t-il, non sans préciser que le seul groupe parlementaire qui existe est notre groupe. «Le groupe existant c’est notre groupe, il s’agit juste d’écrire la déclaration du groupe, insiste-t-il. 
 
«Quand on élit un président de groupe tant que cette personne est consentante, elle reste président. Maintenant qui est habilité à l’enlever, c’est le groupe lui-même ou encore le chef de parti », ajoute-t-il.
 
«Modou Diagne Fada devrait remercier le PDS pour l’avoir laissé être notre président du groupe parlementaire pendant 3 ans. Il doit avoir le courage de quitter puisqu’il ne se sent plus dans le parti. Et pourtant je l'avais averti, mais il s’est toujours entêté dans son esprit fractionniste. C’est pourquoi nous avons décidé de l’exclure du parti», dit Oumar Sarr à l’endroit de Modou Diagne Fada.
 
Par ailleurs, le coordinateur du PDS se désole du classement du Sénégal parmi les 25 pays les plus pauvres du monde. Et c’était pour demander au Président Macky Sall et son régime de travailler au lieu de fatiguer les sénégalais avec des slogans genre « Sénégal Émergent ».
Dimanche 8 Novembre 2015
Dakaractu




1.Posté par tall clermont le 09/11/2015 08:31
moustapha diakhate n'est qu'un depute alors que votre extraordinaire president wade avais nommé un farba senghor qui ne sais pas ou il faut mettre le ou la dans une phrase



Dans la même rubrique :