Oumar Sarr, coordinateur PDS : « Je ne pouvais pas imaginer que le régime de Macky Sall pouvait tomber aussi bas »


« Notre démocratie est en danger! Les élections du 30 juillet seront assurément un tournant. Elles sont aujourd’hui menacées alors que la campagne n’a pas encore démarré. Elles sont menacées par deux problèmes : la commission de retrait des cartes d’électeur et la limitation du droit de vote avec l’élimination du secret de vote, poids essentiel d'un système électoral consensuel. Sur le premier problème, je voudrais que le ministre de l’Intérieur, chargé des élections, sache que des milliers de cartes ne seront pas produites.
Des millions de Sénégalais ne pourront pas posséder leurs cartes malgré toute leur volonté. Le ministre doit leur dire la vérité. Sur le deuxième point, encore une fois, il y a eu beaucoup de mensonges. Je ne pouvais pas imaginer que le régime de Macky Sall pouvait tomber aussi bas. Sur la pléthore des listes, nous le savons, le régime a financé une trentaine de listes et de partis. Retirez ces 30 listes et nous aurons un nombre réduit et nous allons organiser des élections transparentes. Nous sommes dans une situation où il y aura beaucoup de difficultés. »
Vendredi 7 Juillet 2017
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :