Oumar Sarr après son accueil triomphal à Dagana : « L’autosuffisance en riz est impossible, comme toutes les autres promesses de Macky »


C’est un Oumar Sarr dopé par un accueil populaire de ses militants qui s’est adressé à la population de Dagana quelques jours après sa libération. Le secrétaire général adjoint du Pds qui a peint un tableau sombre de la situation économique. «Nous menons un combat pour la démocratie. Le Sénégal va mal. C’est Macky Sall qui avait dit ici, au Walo, qu’il fera le nécessaire pour que le Sénégal ait l’autosuffisance en riz en 2017. Nous avons nos cuvettes, mais les importations de riz sont encore devenues plus importantes», a-t-il dit.
Pour le maire libéral de Dagana, le Président Macky Sall est en train tout simplement de «tromper» les Sénégalais. «L’autosuf­fisance en riz en 2017 est impossible, comme toutes ses autres promesses», parie M. Sarr, qui dénonce la fermeture de la Socas qui était «la seule usine implantée dans la ville de Dagana». Ce qui, explique-t-il, met en difficulté toute la culture de la tomate au niveau régional et national. Le coordonnateur du Pds estime que, par conséquent, «Macky Sall n’osera pas venir battre campagne à Dagana en 2017». 
Evoquant son emprisonnement, Oumar Sarr a déclaré que le Président Macky Sall l’a emprisonné «dans des conditions que tout le monde a déplorées» avant de remercier tous ceux qui l’on soutenu. Il s’est engagé à «tout mettre en œuvre» pour la libération de Karim Wade et Cie. «Je pense à tous ces otages qui sont restés dans les geôles de Macky Sall parce que tout le monde sait qu’en réalité, c’est lui qui en est responsable», a-t-il dit, invité les jeunes à s’inscrire sur les listes électorales car, souligne-t-il, «la carte électorale est la meilleure arme pour sanctionner le Macky Sall en 2017».

Le Quotidien
Lundi 8 Février 2016
Dakaractu





Dans la même rubrique :