« Osons le courage », une nouvelle campagne mondiale de Amnesty International pour mettre un coup d’arrêt à la vague d’attaques dont sont victimes les hommes et les femmes qui défendent les droits humains.


Les attaques contre les défenseurs des droits humains atteignent un niveau inquiétant. En Afrique de l’Ouest et en Afrique Centrale, les défenseurs des droits humains, les journalistes et les manifestants sont victimes de persécutions ; de manœuvres d’intimidation et de violences d’un niveau sans précèdent, a alerté Amnesty International ce jour, lors du lancement de la nouvelle campagne mondiale « Osons le courage », demandant l’arrêt des attaques contre celles et ceux qui ont le courage de combattre l’injustice.
Cette campagne d’une durée de deux ans, appelle les états de la région à reconnaître la légitimité des défenseurs des droits humains en respectant leur travail , en leur aménageant l’espace nécessaire à leurs activités et en les protégeant  des menaces.  A ce propos, Amnesty international demandent aux Etats, des mesures concrètes, notamment qu’ils adoptent des lois fortement protectrices et qu’ils révisent ou abrogent les textes utilisés pour attaquer les défenseurs des droits humains.
En effet, dans presque tous les pays d’Afrique de l’Ouest et d’Afrique Centrale, des manifestations pacifiques ont été interdites ou les autorités ont eu recours à une force injustifiée ou excessive contre des manifestants , Amnesty International à travers la campagne « osons le courage », va combattre la vague d’attaques des victimes, pour la protection et une meilleure défense des droits humains.
Mardi 16 Mai 2017
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :