Organisation matérielle des Législatives / Me Sall accuse : « Une bonne partie de l’Administration territoriale était instrumentalisée »


« Les commissions administratives ont été faites en l’absence des représentants des partis politiques », a relevé Me El Hadj Amadou Sall, ce mercredi, à l’occasion de la conférence de presse qu’anime présentement le Président Abdoulaye Wade à Dakar. « Une bonne partie de l’Administration territoriale était instrumentalisée », prétend le porte-parole du Parti démocratique sénégalais.
« Les listes électorales ont été publiées dans des conditions assez particulières », mentionne-t-il. Ajoutant que cela ne permettait pas de faire des réclamations au niveau des différents tribunaux ; alors que, selon ses dires, on a fait voter des gens qui ne devaient pas figurer sur les listes.
« Au niveau de la distribution, c’est une énorme catastrophe. On a pu retirer les cartes de membres de la coalition au pouvoir et pour le reste il y a eu une énorme confusion… La confusion était telle qu’on ne pouvait pas dire que c’était de l’incompétence. En réalité, c’était du sabotage », renchérit l’avocat.
Celui-ci croit savoir qu’il y a eu de fausses cartes  ou des cartes appartenant à d’autres personnes qui ont été distribuées à des militants de l’Apr.
« On a noté des transferts d’électeurs un peu partout… Les cartes d’électeurs contenaient de fausses énonciations… Il y a eu l’utilisation massive de récépissés », précise l’ancien ministre de la Justice. Il pointe un « sabotage des bulletins de la coalition Wattu Senegaal pour dérouter l’électeur ». 
Mercredi 9 Août 2017
Dakaractu




Dans la même rubrique :