Organisation du Référendum dans 33 jours : Pas d'inquiétude pour le ministère de l’intérieur


Organisation du Référendum dans 33 jours : Pas d'inquiétude pour le ministère de l’intérieur
C'est maintenant officiel, le référendum se tiendra le dimanche 20 mars prochain. C’est-à-dire dans 33 jours, depuis l'annonce faite, hier, par Macky Sall. Donc le ministère de l'Intérieur a juste un mois pour organiser le scrutin. A l'annonce de la date, hier, beaucoup se sont demandé comment organiser une élection à l'échelle nationale dans un délai aussi court. Pour en avoir le cœur net, « le Populaire » a câblé certains gros pontes du ministère d'Abdoulaye Daouda Diallo qui ne s'inquiètent pas outre mesure. Ils reconnaissent cependant que leur principal adversaire, c'est le temps, mais que le Sénégal a une longue et riche expérience en organisation de scrutins. «Pour quelqu'un qui ne s'y connaît pas, cela ressemble à une grosse contrainte. Mais si les moyens sont là et nous gageons qu'ils seront là puisque le Président a fixé une date, il suffira de s'y mettre avec détermination », souligne leur interlocuteur.
Il prend comme exemple sur la Présidentielle. Selon lui, « le deuxième tour de la Présidentielle est plus contraignante en termes de délai », mais rappelle qu'il a toujours été organisé au Sénégal sans problème, même s'il reconnaît qu'il se trouve que le matériel est déjà sur place après le premier tour ». Seulement notre interlocuteur ne voit pas d'handicap de départ pour l'organisation du référendum dans un délai aussi court. « On relèvera le défi d'organiser le référendum au Sénégal et dans 41 pays où vivent des Sénégalais. Le plus important, c'est seulement la mobilisation des moyens, parce que, il faut payer les grandes compagnies spécialisées qui acheminent le matériel jusque dans les consulats où les gens sont assez rodés en matière d'organisation d'élections ». 
Mercredi 17 Février 2016
Dakar actu




Dans la même rubrique :