Ordures ménagères : L’État verse 1,8 milliard Fcfa aux concessionnaires qui suspendent leur mot d’ordre


Ordures ménagères : L’État verse 1,8 milliard Fcfa aux concessionnaires qui suspendent leur mot d’ordre
Les concessionnaires du nettoiement ont suspendu leur mouvement d’humeur entamé il y a deux jours. Pour cause, le gouvernement a décidé de virer à partir d’aujourd’hui dans les comptes de l’Unité de collecte et de gestion des déchets solides (UCG) un  montant de 1,8 milliard Fcfa pour éponger une partie de la dette qu’il doit aux concessionnaires. Seulement, les concessionnaires du nettoiement ne recevront qu’un milliard, parce que l’UCG envisage de prendre les 500 millions Fcfa pour payer ses salaires. En dehors de cette somme, le ministre des Finances, Amadou Ba, a promis également aux concessionnaires du nettoiement que 3 milliards Fcfa seront virés dans leurs comptes à partir de  vendredi. Et les concessionnaires qui ne sont pas nés de la dernière pluie veulent prendre au mot le ministre Amadou Ba. Si les trois milliards ne sont pas virés vendredi, les concessionnaires promettent de remettre cela. Leur coordinateur Bara Sall et ses camarades promettent de se réunir s’ils reçoivent les trois milliards, afin d’évaluer ce qui reste de la dette. Dakar est envahie par les ordures depuis l’arrêt de travail des concessionnaires. Plusieurs rues de la capitale sont jonchées d’ordures qui dégagent une odeur nauséabonde. Un tour dans les quartiers de Sacré Coeur, Khar Yalla et Grand Yoff permet de mesurer les dégâts du mouvement d’humeur. Partout dans les artères, les tas d’ordures constituent le décor. C’est le Pont de l’Emergence qui a battu le record de saleté. Les populations de Grand Yoff s’y sont débarrassées de leurs ordures transformant du coup le Pont de l’Emergence en un dépotoir sauvage. Heureusement la collecte a repris dans l’après-midi.
L’As
Mardi 7 Novembre 2017
Dakar actu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :