Opposition sénégalaise et M23: Du nécessaire changement de stratégie (Par Moubarack Lo)


Opposition sénégalaise et M23: Du nécessaire changement de stratégie (Par Moubarack Lo)
La décision du conseil constitutionnel a déçu. Les juges ont manqué de courage et de sens de l’intérêt national. Abdoulye Wade, en les mettant sous sa coupe et en s’arc-boutant jusqu’au bout, ne tire manifestement pas des leçons du printemps arabe et des cas Gbagbo en Côte d’Ivoire et Tanjan au Niger. De ce fait, il ternit définitivement son passage à la tête de l’Etat et restera dans l’histoire comme le président qui n’a pas su assurer une transition en douceur entre lui et son successeur. Car ma conviction, une forte conviction fondée sur des données objectives, est que l’Opposition a tous les moyens de gagner la prochaine présidentielle prévue dans un peu plus de trois semaines. Le fait qu’elle aille désunie à l’élection ne réduit guère ses chances, mais rend encore plus inévitable un second tour de scrutin qu’elle pourra facilement remporter en respectant la discipline républicaine et citoyenne du regroupement autour du meilleur d’entre les candidats sorti du premier tour. Le changement pourra alors être engagé, pour restaurer l’Etat de droit au Sénégal et engager les reformes structurelles indispensables pour accélérer notre marche vers l’émergence économique et sociale et retrouver notre rang en Afrique et dans le monde.

Devant une victoire promise aussi proche, pourquoi donc engager un bras de fer avec le Pouvoir de Wade dont nul ne saura l’issue et qui aura l’effet certain de donner une très mauvaise publicité du Sénégal à l’extérieur et de salir notre mémoire collective et d’exposer inutilement notre jeunesse face aux forces de l’ordre.

Aujourd’hui, le bon sens voudrait que l’Opposition et le M23 changent de fusil d’épaule et consacrent uniquement leur énergie à la mobilisation des électeurs et à la sécurisation de la sincérité du scrutin dans les 10.000 bureaux de vote éparpillés dans le Sénégal. Tel est le vrai combat qui vaille pour mettre un terme au régime de Wade.
Mercredi 1 Février 2012
MOUBRACK LO




1.Posté par Cayorman le 01/02/2012 04:12
Vous avez un esprit tres faible Mr. Lo. Vouz pensez vraiment qu' Abdoulaye Wade compte sur des elections libres et transparentes pour gagner?. Que faire alors deferer les prostestations juste apres les elections alors qu'il sera le vainqueur? Il faut etre courageux et savoir ce qu' on veut. Il ya rien de gratuit dans ce monde et nous les senegalais nous aimons les choses faciles. Il va falloir qu'on se sacrifie pour faire valoir de droit. Arretez vos solutions simplistes voire meme opportunistique. Peut etre vous mr. Lo, vous n'avez pas les couilles de vous battre mais nous, cette minorite courageuse va faire la bataille pour la grande silencieuse.: L'histoire l'a prouvee.

2.Posté par Jombaniaw le 01/02/2012 04:48
Cayorman tu as tout dit! Ce Moubarak Lo est un grand tapete qui se croit intelligent. Toutes ses propostions sont bidons: de faux sondages, se porter candidat et se retirer ensuite, son soutien a Macky. Les journalistes doivent eviter de lui tendre le micro.

3.Posté par Jambar le 01/02/2012 05:19
Vous avez tout dit, Jombaniaw. Ce Moubarack me donne la nausée. Avec ses calculs opportunistes, il se plante toujours. Son leader Macky est nul à chier. Avec ses collaborateurs comme celui-là, on comprend les propositions ridicules du genre "porter plainte à l'ONU". Quel nullard et peureux ! Tais-toi, canard ! A jamais !

4.Posté par Osiris le 01/02/2012 06:47
Je doute que les sottises de ce pseudo intello ne soient en fait une stratégie politique élaborée avec son leader

5.Posté par V comme Vendetta le 01/02/2012 07:19
Por une fois vous avez raison, voila comme cela que la veritable revolution aura lieu mais cet idiot d' opposition pense qu' en parlant manifestation et mort tandis que abdoulaye wade parle d' inauguration et projet. Il pourront gagner. On gagne des elections par des reves mais pas par des menaces

6.Posté par luno le 01/02/2012 09:09
Ce serait une grande erreur de croire qu'un seul instant que ce meme conseil constitutionnel déclarera vainqueur un candidat autre que Wade; le droit n'est plus dit il a été écarté, le conseil est devenu un acteur politique à la botte de wade c'est la garantie de sa propre survie post électorale arrêtez de penser qu'en allant dans ces conditions aux élections que le candidat réellement sorti vainqueur aura le pouvoir faux le pouvoir est déjà confisqué c'est une sorte de fuite en avant que de suivre wade dans sa logique de 3eme mandat pourquoi diantre accepter une forfaiture de wade se déculotter pour lui faire plaisir n'est pas un combat politique juste; cesser les attitudes égoïstes chacun croit qu'il peut battre wade mais attention devant la triche et la forfaiture rien n'est garantie il faut l'accepter nous somme dans une situation de coup de force institutionnel il n'y a plus de droit, de justice ni de vérité .

7.Posté par babawacour le 01/02/2012 09:33
En 2005 au mausolée de Seydou Nourou Thierno Habib Mountaga m'avait dit : G -------Cheickh Omar le Président Abdoulaye WADE sera chassé du pouvoir par les jeunes et les femmes et toi tu seras présent Ce qui est certain Wade perdra le pouvoir par la rue et c'est son destin Il m 'avait dit que WADE suit et écoute des gens jeunes et irresponsables

8.Posté par bara le 01/02/2012 09:34
IL faut deposer une plainte au TPI CONTRE ABDOULAYE WADE POUR CRIME CONTRE L HUMANITE

9.Posté par Observateur le 01/02/2012 10:15
Je ne sais pas pourquoi certains lecteurs sont incorrects et mal éduqués (c'est à croire que des gens responsables ne se sont pas occupés de leur éducation) pour toujours avoir l'insulte à la bouche. Ce qu'a dit M. LO paraît très logique (il ne faudrait surtout pas commettre la même erreur que lors des législatives (boycott). C'est en effet le meilleur moyen de permettre la dévolution monarchique. DAns tous les cas WAkh Wakhet se fout du boycott ou non l'essentiel pour lui est d'arriver à ses fins. MON AVIS : L'OPPOSITION PEUT BIEN ALLER AUX ELECTIONS TOUT EN CONTINUANT DES MANIFESTATIONS SPORADIQUES (TOUS LES 2 J) HISTOIRE DE MAINTENIR LA PRESSION SUR WADE (LA PEUR VA AINSI CHANGER DE CAMP)

10.Posté par Von Paulus le 01/02/2012 10:51
Wade ne compte que sur un coup de force pour passer.Les jeunes veulent en finir avec Wade aujourd'hui.Ce zouave de Moubarack dit non,qu'ils attendent demain.Demain quand Wade fera son coup de force,avec quels jeunent ils vont contester les résultats.N'oubliez pas d'ou vient Moubarack:jusqu'à une PERIODE récente,il était Ministre Conseiller de Wade.Comme on ne l'a pas invite au banquet des milliards,il a démissionne.Wade sait mettre les mains aux milliards quand il est dans le besoin:demandez a Serigne Bass Abdou Khadre.Ndeysann,ce petit marabout pensait pouvoir sortir indemne de son imbrication avec Wade,l'Antechrist.Wade n'en a fait qu'une bouffée et le voila moins que rien.
Donc Macky,méfie toi de Moubarack,il est plus proche d'une taupe que d'un allie.

11.Posté par Ali le 01/02/2012 19:19
Ce n'est pas Moubarack Lo , c'est le camp de Maky SALL qui parle ainsi ..Ils croient qu ils ont deja le pouvoir et sont presse de le prendre pour eux aussi se servir... Il n y a pas pire lachete et pire hypocrise , je vous assure qu ils en veulent a ceux qui manifestent et veulent qu on les laisse aller aux elections ...sans mem savoir que ce qui a emmene la validation de la candidature de wade emmenerait certainement la victoire de wade ... chipirir.. en verite ce n 'est que le prolongement du pds

12.Posté par puiokb le 01/02/2012 23:29
ceux qui ne veulent pas aller aux élections ne sont pas prêts
ce sont les paleo socialistes de Benno qui veullent chauffer la rue pour un report des élections
ils ont besoin de temps pour se préparer
Ils savent que Macky a pris une bonne avance sur eux
il était sur le tarrain quand les autres leaders était dans les salons ou en europe

13.Posté par Wade dégage le 02/02/2012 07:32
Arreter vos querelles partisanes way. Le M23 doit continuer la mobilisation et l'encadrer comme il se doit. Dire aux jeunes de sortir avec des mouchoirs et de l'eau afin de résister aux gaz lacrymogène.
Nanou douli farlou. Si les sénégalais laissent passer cette forfaiture de trop, ils le regretterons amèrement. Ca c'est clair. MOBILISONS NOUS. MOBILISONS NOUS DANS LES VILLES, DANS LES VILLAGES POUR SORTIR WADE DU PALAIS.

Y'en a marre de Wade.



Dans la même rubrique :
Fidel Castro est mort

Fidel Castro est mort - 26/11/2016