Opérations en Casamance: confidences de militaires


Opérations en Casamance: confidences de militaires
Le Quotidien a recueilli, sous le couvert de l'anonymat, les confidences de plusieurs militaires présents sur le théâtre des opérations de ratissage de la zone Nord-Sindian. Ils racontent que l'ensemble de leurs missions étaient sur le point de réussir mais c'était sans compter sur le coup du sort du 13 février dernier. "Un tir de mortier de 120 mm  sur une section de commandos. Neuf soldats sont tombés et trois sont décédés sur le champ", se désole un soldat. Pire, il s'agissait d'une erreur d'appréciation d'un des leurs. L'usage des armes lourdes était destiné à faciliter la progression des commandos situés en première ligne, explique t-il encore. Le 14 février,  les combats se sont intensifiés à moins d'un kilomètre des bases rebelles. "On apercevait les chaumières rebelles. Mieux, on se défiait verbalement", confie un autre interlocuteur. Les commandos ont alors déploré de nouvelles pertes et plusieurs d'entre eux ont été blessés dont des graves. Le commandement n'avait aucun moyen de les évacuer d'urgence sur Dakar car l'avion de l'armée était mobilisé pour le meeting de Matam d'Abdoulaye Wade. Mais le comble, c'est que sur le terrain, les opérations ont été suspendues pendant un laps de temps faute de... munitions. Si près du but, la déception était grande, déplorent les interlocuteurs du journal. Les chefs étaient exaspérés par cette rupture d'approvisionnement en munitions mais aussi par l'inexistence d'appui aérien à ce moment. Selon les intervenants, les rebelles ont toutefois subi de lourdes pertes. Des hommes en tenue équipés de gilets pare-balles ont été observés dans le secteur, corroborant certaines informations qui circulent et qui font état de la présence de mercenaires venus de Gambie et de Côte d'Ivoire...   
Jeudi 23 Février 2012




1.Posté par boy brooklyn le 23/02/2012 14:02
Vous savez ce qu il faudra faire maintenant ; descendre sur dakar et se debarasser de wade

2.Posté par June le 23/02/2012 14:24
Ce manque de considération envers les militaires est connu dans les rangs.Mais seuls des chefs courageux et dignes peuvent régler ce probléme.J'en sais quelque chose pour avoir été au champs de bataille.

3.Posté par bathie le 23/02/2012 14:27
l'armée est complice, comment laisser l'avion avec wade alors que les militaires sont sur le terrain d'opération entrain de mourir.

4.Posté par salam le 23/02/2012 14:47
C'est bien fait pour vous comment pouvez vous laisser avec wade votre ambulance pour parader a travers le senegal hors que vous etes en operations VOUS PREFEREZ LE DESHONNEUR A LA MORT BANDES DE LACHES

5.Posté par gainder le 23/02/2012 15:01
maintenant cest claire et net que le gouvernement saccrifie nos djambars ils ne veulent pas en finir une fois pour toute maintenant cest a larmee de reagir car vous etes aussi des dignes fils du senegal comme tout le monde lever vous et faites face arreter cette injustice cette fraude cette manipulation,nous vous faison confiance nous sommes derriere vous ne vous laisser pas etre desonhorer

6.Posté par Cheikh khole le 23/02/2012 17:16
Le conflit casamançais a pri de l'empereur lorsque ce gouvernement mediocre composé par des vaux rien ,des hommes affamés ,est arrivé au pouvoir parce que le chef d'état save mieux parler que dirigé un pays.Au lieu de doter l'armée des véhicules anti mines,des hélicoptères de combat de dernier générâtion ,des gillet par-balles et des moyens de communication ultra rapides,l'état gaspille l'argent du peuple dans des faits inutiles pour le peuple vraiment sont des vaux rien mais il rendra compte au peuple.

7.Posté par c''''''''est pas normal le 23/02/2012 17:58
si les militaires se laissent déshonorer par ces sales parvenus de l'alternance qui baisent aussi cheikh yérim , c'est leur probleme. la population a honte de vous , vous avez laissez ces nullards financé la rebellion qui vous tue , sans compter votre avion qui sert a faire des campagnes electorales pendant que vous vous faites buter comme des rats.

8.Posté par Juif le 23/02/2012 18:22
Notre armée est devenue minable car les chefs sont maintenant des pourris corrompus généraux parachutés par wade. L'armée maintenant c'est des trouillards, politicards, citadins qui ont peur des'attaquer aux rebelles car tenant à leur vie comme lait sur feu.

Bande de nullards vous n'avez qu'à nous débarrasser de wade c'est tout.

Paltoquets

9.Posté par egnabe le 23/02/2012 20:25
Conclusion : le ratissage a échoué faute de munition. Les bases rebelles n'ont pas bougé d'un iota et une contre offensive est possible. A bon entendeur salut.

10.Posté par denguithielle le 24/02/2012 00:30
VENEZ A DAKAR FAIRE LE BOULOT QUE LE PEUPLE ATTEND DE VOUS!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

11.Posté par momo le 24/02/2012 00:33
vous jouez avec le feu, ce n est pas un sujet que vous devez politiser mais nak fatéwone nani yén gni diaroléne cii voix normal bi nguéndi gneuw diamono; woor namani ay domourame nguéne rék .



Dans la même rubrique :
Fidel Castro est mort

Fidel Castro est mort - 26/11/2016