Onze personnes enlevées à Kinshasa

Onze personnes, dont un défenseur des droits de l'Homme, ont été enlevées ce week-end à Kinshasa par des hommes armés habillés en tenue civile ou militaire, a affirmé lundi l'ONG congolaise Voix des sans voix (VSV).


Onze personnes enlevées à Kinshasa
Parmi les onze personnes enlevées figure Honoré Kapuku Mushila, chargé de la coordination des comités des droits de l'Homme de la VSV, indique dans un communiqué l'ONG, l'une des plus importantes en République démocratique du Congo.

Selon elle, l'événement s'est produit dans la nuit de samedi à dimanche, "vers 02h45" (01h45 GMT), alors que les victimes assistaient à une veillée pour des malades dans une église de la commune de Ngaliema, dans l'ouest de la capitale.

Les rapts ont été perpétrés par des "hommes armés en civil et en tenue des forces armées" et de la "police militaire" circulant à bord de véhicules dont l'un portait la mention "police", précise l'ONG, ajoutant que les onze personnes ont été emmenées "manu militari vers une destination inconnue".

Le motif des enlèvements n'est pas clairement défini mais, avant de quitter l'église, "deux militaires ont déclaré +avoir eu les biens qu'ils cherchaient+", a rapporté la VSV.

Cette organisation de la société civile a fait part de ses "vives préoccupations et inquiétudes" quant au sort de ces personnes et "exigé" leur "libération immédiate et sans condition (...), sinon leur présentation devant une juridiction compétente en cas de griefs sérieux à leur charge".
Lundi 4 Août 2014
Dakaractu




Dans la même rubrique :