Omissions lors de son grand oral : Pour le FDS/MWS Frank Timis mouille le premier ministre


Omissions lors de son grand oral : Pour le FDS/MWS Frank Timis mouille le premier ministre
 Comme promis depuis quelques jours, l’opposition sénégalaise réunie autour du font pour la défense du Sénégal/mankoo wattu senegaal a apporté la réplique aux interviews de Frank Timis de la semaine dernière. Et pour elle, ce sont des omissions graves du Premier ministre Mahammed Dionne sur le dossier qu’a révélées Timis.
Selon le député Mamadou Lamine Diallo chargé  de communiquer sur ce sujet, Timis a relevé lors de ses interviews trois omissions du Premier Ministre.
La première est qu’il a oublié de dire « que Petro Tim a été acheté par Timis Corporation », et Frank Timis lui-même a dit dans ses interviews « qu’il a payé 10 millions de dollars Petro Asia».
 Dans un journal il dit avoir donné « 3,4 millions de dollars en annulation de dette et le reste en actions dans Timis et dans un autre journal, il dit que c’est 2,5 milliards de dollars et 8% en actions », révélera Diallo. Mais en dehors de ces imprécisions, fera t-il remarquer, « il a établi que Timis corporation a bel et bien acheté Petro Tim Limited qui est titulaire de contrat de recherche et cela le Premier ministre a oublié de nous le dire »
Sur les engagements de dépense, Frank Timis dit qu’il a mis 60 millions de dollars avec sa famille.  Mais ce que le Premier ministre nous a indiqué, dira le député, « c’est que c’est Kosmos Energy qui a mis 250 millions de dollars avec deux puits et de la sismique 3D pour trouver ce gisement de gaz évalué à 450 milliards de M3 », ce qui sera la deuxième omission du premier ministre.
Parlant d’une troisième omission du Premier ministre Mahammed Dionne, Frank Timis a fait savoir que ses deux sociétés sont enregistrées dans les Îles Caïman et autres, et ne sont pas des sociétés de droit sénégalais et ne doivent pas payer d’impôts.  « Ce qui veut dire qu’ils ont organisé ces sociétés offshore pour échapper à la fiscalité sénégalaise », accusera Diallo.
Fort de tout cela, fera t-il savoir pour finir, « nous n'allons donc pas nous laisser perturber par cette plainte contre 11 des nôtres pour chercher à nous diviser. Nous allons poursuivre notre plan d’action et les questions  demeurent ».

 Timis bras armé du PM

 « C’est le Premier ministre qui menace l’opposition de ne plus parler du pétrole et du gaz et c’est Frank Timis qui exécute ses menaces et qui veut envoyer l’opposition sénégalaise en prison. Mais nous n’avons pas peur de mourir pour la patrie, et pour la défense du Sénégal, nous sommes prêts à y laisser nos vies », finira par dire le coordinateur Malick Gakou...
Mercredi 12 Octobre 2016
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :