Omar Pène : 'Rien que pour Cheikh Anta, il faut éviter de tuer des étudiants à l'UCAD"


Omar Pène : 'Rien que pour Cheikh Anta, il faut éviter de tuer des étudiants à l'UCAD"
 (APS) - Les égards dus à Cheikh Anta Diop doivent amener les pouvoirs publics à faire leur possible pour que des étudiants ne soient pas tués à l'Université de Dakar baptisé du nom du célèbre égyptologue, a déclaré le lead-vocal du Super Diamono, Omar Pène, auteur d'un célèbre tube dédié aux pensionnaires de ce "Temple du savoir".
 
"Rien que pour le parrain de ce temple du pays du savoir, je crois qu'il faut éviter qu'on y tue des étudiants", a-t-il déclaré dans un entretien paru dans l'édition de vendredi du quotidien Enquête.
 
"On a tué des étudiants à l'Université Cheikh Anta Diop sonne très mal. Cheikh Anta Diop lui-même ne mérite pas cela", a indiqué le lead-vocal du Super Diamono, interpellé sur la situation qui prévaut à l'UCAD.
 
Le Syndicat autonome de l'enseignement Supérieur (SAES) et le collectif des étudiants de l'Université Cheikh Anta Diop de Dakar (UCAD) ont organisé une procession silencieuse, jeudi, pour rendre hommage à l'étudiant Bassirou Faye tué le 14 août au cours d'affrontements entre étudiants et policiers.
 
Bassirou Faye, étudiant à la Faculté des Sciences et Techniques, a succombé à ses blessures, après avoir reçu une balle, lors d'une manifestation d'étudiants réclamant le paiement de leurs bourses, au campus social de l'UCAD.
 
Dans une déclaration, l'Union Syndicale pour une éducation de Qualité (USEQ) qui regroupe le SAES, SNEEL/CNTS, le SUDES, le SYPROS et l'UDEN a condamné "fermement la violence à l'Université". 
 
Ses membres ont exigé que "justice soit faite très rapidement (sur cette affaire) avec la mise sur pied d’une commission d"'enquête indépendante pour situer les responsabilités et sanctionner les coupables’’.
 
"Ceux qui gèrent le pays aujourd'hui sont passés par l'Université Cheikh Anta Diop. C'est une université qui porte le nom d'un homme qui est respectée en dehors du Sénégal. C'est quelqu'un qui a beaucoup fait pour l'Afrique et pour son pays", a indiqué Omar Pène.
 
"Le problème de l'Université traîne depuis de nombreuses années. Une solution durable n'a pas encore été trouvée et c'est ce qu'il faut aujourd'hui", a-t-il dit, jugeant "extrêmement difficile" la situation des pensionnaires de l'UCAD.
 
Les étudiants "ont besoin de soutien". Ils n'ont certes pas "toujours raison, mais dans la vie, on peut se tromper. C'est aux adultes de les comprendre et de les aider en les mettant dans de bonnes conditions de travail", a souligné Omar Pène. 
 
"Ils (les étudiants) sont appelés à gérer demain les affaires de la Cité", a relevé l'artiste, qui s'apprête à faire un come-back sur la scène musicale sénégalaise le 30 août prochain.
 
Il s'agira d'un "concert grandeur nature au Grand-théâtre" de Dakar, après un an d'absence pour des raisons sanitaires. "Les rumeurs les plus folles ont été véhiculées sur lui alors qu'il était à Paris. Sa mort a été même annoncée", écrit le quotidien Enquête.
BK/CTN
Vendredi 22 Août 2014




Dans la même rubrique :
JFK aurait eu 100 ans

JFK aurait eu 100 ans - 28/05/2017