Omar Blondin Diop (1946-1973)


Omar Blondin Diop (1946-1973)
Le Sénégalais Omar Blondin Diop est né à Niamey (Niger), le 18 septembre 1946.

Brillant élève, il est admis, après des études au lycée Louis-le-Grand, à l’École normale supérieure de Saint-Cloud (depuis ENS Lyon), un concours où Léopold Sédar Senghor, alors président du Sénégal,avait échoué.

Etudiant en philosophie, il se lie à Daniel Cohn-Bendit et à Alain Krivine et prend une part active aux mouvements gauchistes des années soixante et à la révolte estudiantine de 1968.

Il est remarqué par le cinéaste Jean-Luc Godard qui lui fait jouer, aux côtés d’Anne Wiazemsky (épouse de Godard et petite-fille de François Mauriac), de Juliet Berto et de Jean-Pierre Léaud, son propre rôle dans le film La Chinoise (1967).

L’engagement de Diop lui vaut, en 1969, d’être exclu de l’ENS de Saint-Cloud et expulsé de France en même temps que Cohn-Bendit.

À Dakar, il poursuit ses activités révolutionnaires, soutenu par ses frères cadets – tous ardents militants anticolonialistes – et critique ouvertement la politique pro-française de Senghor qui s’est adjoint, au poste de ministre de l’Intérieur, un proche de Jacques Foccart : le Français Jean Collin.

Pour protester contre la politique de « coopération » avec l’ancienne puissance coloniale et l’attitude, servile à leurs yeux, de Senghor qui entreprend des travaux démesurés pour une une visite-éclair de Pompidou à Dakar, les frères d’Omar, le 15 janvier 1971, incendient le ministère des Travaux publics et le centre culturel français. Ils préparent des cocktails molotov pour les jeter sur le cortège officiel. Ils sont arrêtés. Dialo Diop est condamné aux travaux forcés à perpétuité. Il sera torturé dans sa cellule.

Omar, alors jeune agrégatif, projette de libérer ses jeunes frères depuis le Mali où il s’est réfugié. Mais il est capturé et extradé vers le Sénégal.

Le 23 mars 1972, il est condamné par un tribunal spécial sénégalais à 3 ans fermes de réclusion pour « atteinte à la sûreté de l’État ».

Le 11 mai 1973, après avoir reçu la visite de Jean Collin, avec lequel il aurait eu une altercation, il est retrouvé mort dans sa prison de Gorée.

Pour le gouvernement de Senghor, c’était un suicide. Pour les frères Diop – et en particulier le docteur Dialo Diop – qui n’ont cessé de se battre pour la mémoire de leur frère, c’est un homicide politique : Omar aurait succombé après des sévices que lui auraient infligés ses geôliers, probablement sur ordre de Collin.

Plusieurs historiens partagent ce point de vue.

Omar Blondin Diop est cité dans le livre d’Anne Wiazemsky, Une année studieuse (2012).
une-autre-histoire.org




Mercredi 18 Septembre 2013
Notez


1.Posté par badou men lepp le 18/09/2013 09:20
MERCI DE NOUS RAPPELER LES VALEUREUX FILS DE CE PAYS ALORS QUE CE PAYS EST ENTRAIN DE PERDRE TOUTES SES VALEURS.C'EST LE RÈGNE DES MANNEQUINS, MUSICIENS, DANSEURS,TRANSHUMANTS, HOMOS ET QUE SAIS JE.

2.Posté par mbaye le 18/09/2013 11:18
j avais 13 ans ...il est beau ce gosse ..jean collin la rejoint ...ils vont s'expliquer...il nous a privé d'un homme doué ,intelligent et valeureux...ohhhhh la politique quand tu nous tiens!

3.Posté par anitakhadafiste le 18/09/2013 15:36
Merci de nous rappeler de ce monsieur j ai les cheveux qui se dressent en lisant cet article, bcp de gens ne le connaissaient pas, il ne s est pas suicidé, ils l ont battu à mort ces lèches culs de ces colonialistes, encore une nouvelle qui me tient à coeur, je vais mettre le lien sur fcbook. merci mr baye de vous rappeler que vous aviez 13 ans j ai la chaire de poule

4.Posté par anitakhadafiste le 18/09/2013 15:36
Merci de nous rappeler de ce monsieur j ai les cheveux qui se dressent en lisant cet article, bcp de gens ne le connaissaient pas, il ne s est pas suicidé, ils l ont battu à mort ces lèches culs de ces colonialistes, encore une nouvelle qui me tient à coeur, je vais mettre le lien sur fcbook. merci mr baye de vous rappeler que vous aviez 13 ans j ai la chaire de poule

5.Posté par babacar le 18/09/2013 17:46
Puisqu'on parle d'Etat de droit, de traque de biens mal acquis, je pense que Macky et Mimi doivent ordonner l'ouverture d'une enquête sérieuse sur le décès de ce SENEGALAIS, j'insiste car c'est son droit le plus absolu. Sa famille pourra, au moins, avoir le cœur net s'il s'agit de suicide, interdit par sa religion ou d'homicide.

6.Posté par Matel le 18/09/2013 18:52
Kel perte por le senegal. kek1 de sy brillant est parti kom ca

7.Posté par anitakhadafiste le 19/09/2013 22:46
ce sont les gendarmes complexés qui l ont frappé afin de mieux rehausser jean collin qulle bêtise comme dit Matel kelkun de si brillant est parti com ça











8.Posté par fayiz le 20/09/2013 09:51
"un concours où Léopold Sédar Senghor, alors président du Sénégal,avait échoué." Relisez- vous quand même il y a trop de coquilles dansla presse, maintenant. fallait dire "alors étudiant", je crois bien!

9.Posté par fayiz le 20/09/2013 09:51
"un concours où Léopold Sédar Senghor, alors président du Sénégal,avait échoué." Relisez- vous quand même il y a trop de coquilles dansla presse, maintenant. fallait dire "alors étudiant", je crois bien!

10.Posté par anitakhadafiste le 23/09/2013 09:15
Matel vous êtes méchant meme avec les disparus, ce jeune ne s est pas suicidé en prison, on l a agressé à mort par complexe, tout le monde devrait penser à lui et manifester afin que justice soit rendue, il avait une tâche difficile il était contre la domination de l empire colonial et il avait raison mais on ne peut qu être fort que si on est soutenu par son propre peuple



Dans la même rubrique :