Olusegun Obasanjo "Je suis obligé de mener une médiation compte tenu de la situation"


Olusegun Obasanjo "Je suis obligé de mener une médiation compte tenu de la situation"
A sa descente d'avion, l'ancien Président Nigerian, Olusegun Obansajo a déclaré qu'il est à Dakar pour une mission d'observation électorale. Mais, il a ajouté que compte tenu de la situation, il est obligé de mener une médiation entre les différents acteurs politiques.
Mardi 21 Février 2012




1.Posté par Billal le 21/02/2012 20:04
Olusegun Obasanjo "Je suis obligé de mener une médiation compte tenu de la situation" tout est diplomatiquement dit!

2.Posté par Nicolas le 21/02/2012 20:16
DAKARACTU.COM
L’ancien président du Nigeria, Olusegun Obasanjo, sera bien à Dakar dans le cadre de la présidentielle du 26 février 2012. Mais le missionnaire de la CEDEAO ne vient nullement dans le cadre d’une médiation mais bien pour une mission d’observation.

Dakaractu, Voila ce qui arrive quand on désinforme sans retenue, sans intelligence.

3.Posté par ali le 21/02/2012 20:37
nicolas!sois serieux les gens cherchent à trouver une sortie heureuse pour wade. toi tu fais le va-t-en guerre...comment peux-tu imaginer un instant wade diriger ce pays après les élections meme volées...c'est fini!!!!nicolas...oui c'est fini...tu verras ces 48heures comment la pression sur wade sera forte....sois tranquille....pense au meilleur des cas à te trouver un autre candidat...le mythe wade est derrière nous....parce que wade est synonyme de mensonges,assassinats,repressions,chantages,viols,vols,corruption,nepotisme....du courage nicolas!!!!!!sois fort!!!!

4.Posté par Nicolas le 21/02/2012 20:54
Ali détrompe toi, on a le même combat.
Cys et son site, comme d'habitude versaient dans la désinformation.

5.Posté par noor le 22/02/2012 00:40
En tout cas il fo exiger la libération de tous ceux qui ont été emprisonnés par wade depuis le debut de cette lutte contre sa candidature, jugement et comdanation à des peines d'emprisonnment des policiers assassins et leurs hieracrchies

6.Posté par KALIX le 22/02/2012 01:08
Des journalistes s’invitent au complot
Voilà qu’on n’a pas fini d’épiloguer sur le complot fomenté par Idrissa SECK contre le peuple sénégalais, qu’une certaine presse s’invite au débat et se présente en défenseur du Diable !
Convoqués dans un hôtel de la place par Idrissa SECK et son ami BARA TALL, des journalistes ont reçu des enveloppes d’argent dont la somme est comprise entre 500 000 et 1 000 000 f CFA. Et même deux patrons de presse ont été cités dans cette affaire. Parmi la DIZAINE de journalistes reçus par Idrissa Seck et BARA TALL, figurent d’honnêtes citoyens qui ont vendu la mèche. L’objectif visé à travers cette démarre antirépublicaine et antidémocratique, c’est de s’attaquer au président Wade et à son porte parole dans les éditions de demain mercredi 22 février, et essayer redorer l’image d’ Idrissa Seck auprès de ses bailleurs de fond qui n’ont pas cautionné le recrutement d’anciens militaires pour installer le CHAOS au Sénégal.
Une « conspiration » contre le peuple Sénégalais fomentée par des personnes « à la fois puissantes et dangereuses » tapies secrètement dans les arcanes des médias ». Comme pour dire l’ennemi du peuple sénégalais est à l’intérieur des murs, pas à l’extérieur.



Dans la même rubrique :
Fidel Castro est mort

Fidel Castro est mort - 26/11/2016