Officiel : Unaï Emery nommé Entraîneur du PSG

Le Paris Saint-Germain a officialisé ce mardi l’arrivée d’Unaï Emery comme entraîneur principal. Il remplace Laurent Blanc, démis de ses fonctions lundi. L’ancien technicien du FC Séville, vainqueur de la Ligue Europa lors des trois dernières saisons, a signé un contrat de deux ans, plus une année en option.


C’était un secret de polichinelle qu’il ne restait plus qu’à confirmer. Ce mardi, c’est donc officiel : Unaï Emery est le nouvel entraîneur du Paris Saint-Germain. L’ancien technicien du FC Séville remplace Laurent Blanc, démis officiellement de ses fonctions ce lundi.

Deux ans de contrat et une année en option

Le coach espagnol a signé pour deux ans avec une année en option avec le club parisien. Il aura pour mission de réussir là où Laurent Blanc a échoué : sur la scène européenne. Fort de son triplé avec Séville en Ligue Europa, l’Espagnol débarque avec quelques certitudes mais pêche au niveau de l’expérience en Ligue des champions.


Adepte d’un jeu offensif avec Séville, Unaï Emery n’a pas forcément connu que des réussites dans sa carrière. Après avoir débuté à Lorca et Almeria, l’entraîneur de 44 ans a échoué lors de son passage au FC Valence entre 2008 et 2012 où il n’aura pas réussi à maintenir le club che dans les grands d’Espagne.

Par la suite, il s’exilera une saison en Russie, au Spartak Moscou, avant de revenir en Espagne, à Séville, où il s’est forgé une solide réputation.

Un pari pour Emery… et le PSG

Son arrivée sur le banc du PSG répond à plusieurs problématiques. L’absence de grands entraîneurs confirmés en Europe sur le marché (comme Guardiola, Mourinho ou Simeone) a obligé le PSG a choisir cet entraîneur prometteur mais sans références dans la reine des compétitions européennes, si convoitée par le club parisien.

Dès lors, c’est un pari pour les deux parties. Pour l’entraîneur espagnol d’abord, qui va devoir apprendre à gérer un groupe de stars et donner une nouvelle identité de jeu au PSG. Pour le quadruple champion de France ensuite, qui nourrit l’espoir de voir cet entraîneur devenir une référence mondiale à son poste. A lui de joueur désormais.
Mardi 28 Juin 2016
Dakaractu




Dans la même rubrique :