Obama et les monarques du Golfe réunis pour lutter contre le terrorisme

Le président américain Barack Obama a retrouvé jeudi à Ryad les dirigeants du Golfe pour un sommet visant à apaiser les tensions entre Washington et les monarchies sunnites emmenées par l'Arabie saoudite.


Obama et les monarques du Golfe réunis pour lutter contre le terrorisme

M. Obama et les dirigeants des six pays du Conseil de coopération du Golfe (Arabie saoudite, Bahreïn, Emirats arabes unis, Koweït, Oman, Qatar) se sont rassemblés dans le vaste palais Diriyah pour une photo de famille avant une série de sessions à l'issue desquelles le président américain devait s'exprimer. Les dirigeants se sont ensuite installés autour d'une large table où M. Obama était entouré du roi Salmane d'Arabie saoudite et de l'homme fort des Emirats arabes unis, le prince héritier d'Abou Dhabi Mohamed ben Zayed Al-Nahyane. 

Obama pas reçu en grandes pompes
L'ouverture du sommet n'a pas été retransmise en direct par les chaînes de télévision saoudiennes, comme c'est habituellement le cas. Mercredi, déjà, l'arrivée de M. Obama à Ryad n'avait donné lieu à aucun direct et le roi Salmane ne l'avait pas accueilli à l'aéroport.






Lutte contre le djihadisme et pour la paix en Syrie et au Yémen
Le président américain, accompagné du secrétaire à la Défense Ashton Carter et du chef de la diplomatie américaine John Kerry, veut encourager ses interlocuteurs à s'impliquer plus fortement dans la lutte contre les djihadistes du groupe Etat islamique. Il espère aussi avancer sur les fragiles tentatives diplomatiques en cours pour mettre fin aux conflits qui ravagent le Yémen et la Syrie.

Echaudés par les choix de M. Obama qui a réintégré la puissance chiite iranienne dans le jeu diplomatique et a renoncé à intervenir en Syrie contre le régime de Bachar al-Assad, les monarques du Golfe ont, eux, les yeux rivés vers le scrutin présidentiel américain du 8 novembre.
Jeudi 21 Avril 2016
Dakaractu




Dans la même rubrique :