“OUI” massif et vente des projets de Macky Sall : Après la banlieue, Ndèye N'diaye Atlanta descend au Campus social de l’Université, à l’assaut des étudiants de la verte Casamance

Elle ne faiblit pas dans sa volonté d’accompagner le Président de la République et de l’aider à arriver à un “OUI” massif au référendum du 20 mars prochain.

En effet, après avoir investi, en semaine dernière, la banlieue dakaroise où elle a rencontré les femmes de la région Sud pour les convaincre à voter “OUI” et pour parler avec elles des actes de développement posés par Macky Sall et son régime, depuis 2012, la Présidente du Réseau des femmes pour l’émergence de la Casamance, Ndèye Ndiaye Atlanta, était, ce samedi 27 février 2016, au Campus social de l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar.

Loin des caméras et autres flashs de photographes, la responsable de l’Alliance pour la République, Marraine de la Journée d’intégration de l’Amicale des élèves et étudiants du Lycée Djiniabo, a disserté avec les pensionnaires de l’Université sur le rôle éminemment important que la Jeunesse de la Verte Casamance doit jouer, pour le développement de leur terroir.


“OUI” massif et vente des projets de Macky Sall : Après la banlieue, Ndèye N'diaye Atlanta descend au Campus social de l’Université, à l’assaut des étudiants de la verte Casamance
“Pourquoi nous devons voter le “OUI” massif et accompagner le Président Macky Sall dans ses actions de tous les jours”

Ndèye Ndiaye Atlanta ne s’est pas arrêtée là. En effet, elle leur a expliqué pourquoi ils doivent, comme un seul homme, se mobiliser derrière le Président Macky Sall, pour l’accompagner à réaliser la litanie de projets dans la partie Sud du Sénégal.

“En dehors de la pertinence des 15 points contenus dans le Projet de réformes constitutionnelles, nous, fils de la région de Casamance, avons nos priorités propres.

Il s’agit, d’une part, de soutenir l’actuel régime dans ses efforts constants de développer la Casamance. Jamais un Président de la République n’a nourri autant d’ambitions envers notre terroir que le Chef de l’Etat, macky Sall, sans compter tout ce qu’il entreprend pour arriver à une paix définitive en Casamance, en proie à la rébellion”, explique-t-elle.

Pour Ndèye Ndiaye Atlanta, si beaucoup de projets ne sont pas encore sortis de terre, c’est surtout parce que c’est lié aux lenteurs administratives.

D’autre part, il urge de convaincre les Sénégalais à voter “OUI”, parce que le Président Sall a pour intention noble et louable d’élever encore plus haut l’étendard de la démocratie sénégalaise.

Par ailleurs, la responsable Apr a fait un plaidoyer pressant en direction des autorités, afin que les étudiants dans les Ecoles de formation de notre terroir puissent à la fin de leur formation, avoir des stages, dans un contexte où beaucoup d’hôtels, d’usine, entre autres sont fermés”, renchérit Ndèye Ndiaye Atlanta.

Invités à la rencontre, pourquoi certains responsables Apr ont fui le Campus social

Lors de cette rencontre à laquelle toutes les autres Amicales des élèves et étudiants de la région de Ziguinchor ont été conviées, il a été procédé à la récompense des meilleurs élèves du Lycée Djiniabo. Là où le Kékindo a animé un panel sur “Rôle de la jeunesse dans le développement et la paix en Casamance”.

A signaler que certains responsables Apr invités à la rencontre par la Marraine Ndèye Ndiaye Atlanta ont brillé par leur absence. Et tout laisse croire que les évènements de la veille survenus au Campus social, et au cours desquels des étudiants en furie ont perpétré des casses, ont dû pousser ces responsables apéristes à rester chez eux.

Actusen.com
Mercredi 2 Mars 2016
actusen.com




Dans la même rubrique :