ONU: Antonio Guterres critique vertement le décret anti-immigration de Donald Trump

Antonio Guterres, le nouveau secrétaire général de l’ONU, s’est adressé pour la première fois publiquement à Donald Trump. Il appelle le président à renoncer à son décret qui interdit temporairement aux ressortissants de sept pays musulmans, l’entrée sur le territoire américain. Une mesure « qui viole nos principes fondamentaux », a-t-il déclaré.


Donald Trump n’a toujours pas répondu au secrétaire général de l’ONU. Mais les relations s’annoncent compliquées entre les deux hommes. Antonio Guterres n’a pas fait mystère de son opposition à ce décret pour sa premiere apparition devant la presse

« Ce n’est absolument pas la meilleure manière de protéger les Etats-Unis ou n’importe quel autre pays, et ce quelles que soient les inquiétudes, compréhensibles, concernant l’infiltration de terroristes. Donc ces mesures doivent être retirées aussi vite que possible », indique-t-il.

Critiques contenues

Parmi les mesures prises par Donald Trump, on trouve l’interdiction d’entrée aux Etats-Unis pour les Syriens, et cela sans limitation de durée. Antonio Guterres retrouve vite les accents de l’ancien Haut Commissaire aux réfugiés qu’il a été pendant plus de dix ans : « Les Syriens sont les réfugiés qui en ce moment même ont les besoins les plus urgents dans le monde. Donc j’espère de toutes mes forces que les Etats-Unis vont pouvoir remettre en place leur programme d’accueil des réfugiés. Et j’espère que les Syriens ne seront pas exclus de ce processus. »

Le secrétaire général reste néanmoins très prudent dans ses critiques vis-à-vis de l’administration Trump. Les Etats-Unis sont le premier contributeur financier et  menacent de donner un tour de vis à l’ONU.

LIRE LA SUITE SUR RFI
Jeudi 2 Février 2017
Dakaractu




Dans la même rubrique :