OMAR FAYE, MOUVEMENT DE DÉVELOPPEMENT ALTERNATIF : «Pourquoi j’ai éconduit Abdoul Mbaye, Ousmane Sonko...»

Le Mouvement de développement alternatif soutient le Président Macky Sall aux Législatives du 30 juillet. Omar Faye qui a relancé les financements des femmes pour l’émergence, dit avoir éconduit l’ancien Premier ministre Abdoul Mbaye, Serigne Modou Kara (PVD) et le leader de Pastef Ousmane Sonko.


OMAR FAYE, MOUVEMENT DE DÉVELOPPEMENT ALTERNATIF : «Pourquoi j’ai éconduit Abdoul Mbaye, Ousmane Sonko...»
Omar Faye, le président du Mouvement développement alternatif, a réuni les femmes des différentes régions pour des financements. Il s’agit de booster le travail des femmes qui sont dans le secteur informel. Une manière pour le leader de Leeral Askanwi de contribuer à l’économie nationale et cet élan vers l’émergence.
« Le Plan Sénégal émergent ne saurait fonctionner sans le secteur informel, les femmes sont dans différents projets et travaillent dans tous les domaines de développement. Conscient de leurs potentiels, j’ai misé sur elles par solidarité. Il faut que les choses marchent de tous les côtés. Aussi, nous ne devons tout attendre d’un Gouvernement », a renseigné Omar Faye face à la presse.
L’homme a toujours soutenu Aminata Touré au niveau de la localité de Grand-Yoff. Dans le cadre des élections législatives, il a choisi d’appuyer le Chef de l’Etat pour une majorité à l’Assemblée. « Je n’appartiens ni à l’Alliance pour la République encore moins à Benno Bokk Yakaar. Je suis le leader d’un mouvement de développement. Mais nous soutenons, depuis un certain moment, le Chef de l’Etat. Nous avons travaillé avec l’ancienne Première ministre Aminata Touré qui n’est pas investie. Une décision du Chef de l’Etat qui la surprend mais qu’elle a prise avec philosophie en mettant l’intérêt commun au-devant », dit-il.
Omar Faye informe en outre qu’il a été sollicité par plusieurs personnes qu’il a éconduites pour des raisons personnelles. 
«Nous misons sur les financements de femmes et avons besoin de l'appui de l’Etat pour ça. Nous souhaitons être reçu par le Président Macky Sall parce que souvent, l’accès au financement est difficile », explique-t-il avant de révéler : « Nous avons reçu Sokhna Dieng Mbacké (PDV), Ousmane Sonko (PASTEF), Abdoul Mbaye (ACT), entre autres. Ce sont des Sénégalais et puisque je n’appartiens à aucun parti politique, c’est normal que des candidats viennent me voir pour utiliser mon public. »
Il dit travailler pour une majorité présidentielle à l’Assemblée et ce, sans autres conditions. Si ce n’est le soutien des femmes avec qui il travaille depuis plusieurs années. « Nous pouvons obtenir des financements jusqu’à cinq millions de nos francs. Mais le Président a lancé l’émergence et ces femmes ardues à la tâche ont besoin de plus d’appui. Elles sont un levier de croissance important, il faut juste leur donner l’occasion de travailler et de progresser », a suggéré Omar Faye.
Il prévoit un grand rassemblement, voire une tournée nationale, pour une démonstration de force. La présidente des femmes dudit mouvement, Maïmouna Diouf, appelle à l’union et à la mobilisation. « Il nous faut juste élargir. Les femmes, des travailleuses, qui sont dans les projets de développement et des financements, seront toujours les bienvenues. Omar Faye a choisi de soutenir les femmes qui sont solidaires », a-t-elle conclu.
Vendredi 23 Juin 2017
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :