«OFFSHORE LEAKS » : Bibo, agent immobilier au Luxembourg

Un nouveau membre de la famille Bourgi apparaît dans des documents obtenus par Libération et qui attestent que, contrairement à ce qu’il disait, Bibo est bel et bien un des bénéficiaires de Djoz Sa, cette société immobilière montée au Luxembourg. Nassrat Abou Khalil, puisque c’est de lui dont il s’agit, disposait de la moitié du capital.


«OFFSHORE LEAKS » : Bibo, agent immobilier au Luxembourg
«Je ne connais pas cette structure». C’est la réponse que Ibrahim Abou Khalil dit Bibo Bourgi, avait servie aux enquêteurs de la Section Recherches de Dakar lorsque ces derniers l’avaient interpellé sur Djoz Sa. Or, Libération a pris connaissance de tous les documents relatifs au processus de création de cette entité offshore, domiciliée au Luxembourg.
Il apparaît clairement dans les documents que Bibo Bourgi et un de ses parents sont les bénéficiaires économiques de cette société immobilière qui contrôle des biens immobiliers en France - à travers la Sci Aisa - et au Liban, entre autres. Ce, en plus de disposer d’un compte fourni ouvert à Monaco.
Djoz Sa a été montée le 26 novembre 2004 par Maître Lecuit, notaire de résidence à Luxembourg. «Ont comparu :
1) Monsieur Ibrahim Abou Khalil, industriel, né à Beyrouth (LIBAN), le 18 avril 1966, demeurant à Dakar (SENEGAL), 18, avenue Roume,
2) Monsieur Nassrat Abou Khalil, industriel, né à Beyrouth (LIBAN), le 26 juin 1924, demeurant à Beyrouth (LIBAN), Rue Adonis, tous deux représentés par Monsieur Vincent Villem, expert comptable, demeurant au Luxembourg, en vertu de deux procurations datées du 11 novembre 2004, qui resteront annexées aux présentes pour être formalisées avec les présentes», selon les statuts.
Le titre Ier indique : «Art. 1er. Il est formé une société anonyme sous la dénomination de DJOZ S.A. Art. 2. Le siège de la société est établi au Luxembourg. Il pourra être transféré dans tout autre lieu de la Commune par simple décision du conseil d’administration». 
Selon toujours les statuts : «la société a pour objet tant au Luxembourg qu’à l’étranger la gestion de biens immobiliers et de services annexes liés à l’activité principale. La société a pour objet également toutes les opérations se rapportant directement ou indirectement à la prise de participations sous quelque forme que ce soit, dans toute entreprise, ainsi que l’administration, la gestion, le contrôle et le développement de ces participations. Elle pourra notamment employer ses fonds à la création, à la gestion, à la mise en valeur et à la liquidation d’un portefeuille se composant de tous titres et brevets de toute origine, participer à la création, au développement et au contrôle de toute entreprise, acquérir par voie d’apport, de souscription, de prise ferme ou d’option d’achat et de toute autre manière, tous titres et brevets, les réaliser par voie de vente, de cession, d’échange ou autrement, faire mettre en valeur ces affaires et brevets, accorder à d’autres sociétés ou entreprises tous concours, prêts, avances ou garanties. Elle peut en outre faire toutes opérations commerciales, financières, mobilières et immobilières, pouvant se rattacher directement ou indirectement à l’objet social ou pouvant en faciliter l’extension ou le développement.»
Le capital social a été fixé à trente-deux mille Euros (32.000,- EUR), représenté par mille (1000) actions d’une valeur nominale de trente-deux Euros (32,- EUR) chacune. Le capital autorisé était fixé à un million d’Euro (1.000.000,- EUR) qui sera représenté par trente et un mille deux cent cinquante (31.250) actions d’une valeur nominale de trente-deux Euros (32,- EUR) chacune.
Sur les mille actions, Bibo détenait 500 actions tout comme Nassrat.
«Toutes les actions ont été intégralement libérées par des versements en espèces à concurrence de 100%, de sorte que la somme de trente-deux mille Euros (32.000,- EUR) se trouve dès à présent à la libre disposition de la société, ainsi qu’il en a été justifié au notaire», renseignent les statuts.
Pour brouiller les pistes, les deux actionnaires ont nommé, comme administrateurs, Monsieur Vincent Villem, expert comptable, né à Thionville (France) le 22 juillet 1965, demeurant à L-1930 Luxembourg, 54, avenue de la Liberté et Monsieur Axel Rust, directeur, né à Engers (Allemagne) le 20 sep- tembre 1965, demeurant à L-1930 Luxembourg, 54, avenue de la Liberté. Au même moment, la société Academy Commissaires Ltd, IBC Numéro 68359 avec siège social à Gibraltar, Don House, 30-38, Main Street a été désignée commissaire aux comptes. N’empêche, l’assemblée a nommé en qualité de premier administrateur-délégué de la société Ibrahim Abou Khalil qui pouvait engager la société sous sa seule signature, dans le cadre de la gestion journalière dans son sens le plus large, «y compris toutes opérations bancaires».
Christian Bühlmann, l’homme qui était partout...
En clair, Bibo Bourgi régnait sur les finances de Djoz alors qu’il n’était que «administrateur délégué». Cette même méthode a été permise à Bibo Bourgi et à Papa Mamadou Pouye de monter, toujours au Luxembourg, Metinvest Equity avec un capital d’un million d’euros. En effet, ils sont sollicité les services de Clarence Investments Lcc, ayant son siège social à WY- 82001 Cheyenne, 1605 Pebrical Avenue (U.S.A.) et dont le boss est Christian Bühlmann. Dès que la société a été montée, ce dernier a été nommé administrateur en même temps que Jean Bernard Zeimet, réviseur d’entreprises, né à Luxembourg, le 5 mars 1953, demeurant professionnellement à
L-2730 Luxembourg, 67, rue Michel Welter et Maître Christophe Antinori, avocat à la Cour, né à Woippy (France), le 8 septembre 1971, demeurant professionnellement à L- 2330 Luxembourg, 140, boulevard de la Pétrusse. Libération reviendra amplement sur le rôle de Christian Bühlmann, le très célèbre président de Trust-consult Luxembourg, qui apparaît dans la gestion de plusieurs sociétés citées dans le cadre de la traque des biens mal acquis.
Lundi 3 Octobre 2016
Dakar actu




1.Posté par Cheikh le 03/10/2016 13:51
Bla bla bla
Que aliou sall explique pour petrotim

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :