Nouvelle polémique à la CAN, l'élimination de la Tunisie fait scandale


Nouvelle polémique à la CAN, l'élimination de la Tunisie fait scandale

La Guinée Equatoriale a obtenu sa qualification pour les demi-finales de la CAN-2015 aux dépens de la Tunisie samedi 31 janvier. Mais la victoire du pays-hôte fait scandale, après une rencontre marquée par une faute d'arbitrage grossière (2-1, a.p.).

Deux jours après le tirage au sort polémique pour départager la Guinée et le Mali dans le groupe D, le quart de finale Guinée Equatoriale-Tunisie a peut-être définitivement entamé la crédibilité de la Confédération africaine de football et du tournoi, initialement programmé au Maroc, qui s'est désisté au dernier moment en raison du virus Ebola.

L'arbitre mauricien Rajindraparsad Seechurn a sifflé un penalty très litigieux en faveur de la Guinée équatoriale dans les arrêts de jeu du temps règlementaire, transformé par Balboa (90e+3) et entraînant une prolongation où le même joueur a fait la décision sur un coup franc.

Fin de match houleuse

Les Aigles de Carthage avaient ouvert la marque par Akaichi (70e) mais la Guinée Equatoriale a bénéficié d'une énorme faute d'arbitrage pour égaliser sur ce penalty inexistant dans le temps additionnel, doublant ensuite mise en prolongation sur coup franc (102e).

La fin de match a ensuite été très houleuse: l'arbitre a dû se faire escorter pour rejoindre le vestiaire et ne pas se faire frapper par les joueurs tunisiens, dont certains l'ont été par les forces de sécurité locales. Le ministre des Sports, Francisco Pascual Obama, est même descendu sur la piste d'athlétisme et a répété une vingtaine de fois, micro en mains, "nous demandons le calme! Nous demandons le calme!" afin que l'ambiance électrique ne dégénère pas davantage.

Et dire que la Guinée Equatoriale, qui a volé au secours de la CAF en reprenant l'organisation de la CAN le 14 novembre, avait été éliminée au tour préliminaire pour avoir aligné un joueur non qualifié...

Dimanche 1 Février 2015




1.Posté par jiggy le 02/02/2015 00:36
Je ne suis pas contre le part-pris de l'arbitre en la faveur de la Guinee Equatoriale car ce pays s'est porte volontaire pour l'organisation de cette Can apres le desistement du Maroc. Comme c'est une petite nation de foot-ball, il fallait leur assurer au moins une place de demi-finaliste en guise de recompense. Je suis sur que le Senegal ne se serait jamais porte volontaire pour suppleer le Maroc car n'ayant pas les infrastructures sportives adequates et puis une elimination precoce aurait cree des emeutes car nous sommes un pays de grande gueule mais de grand foot-ball. J'ai aussi apprecie la proposition du Quatar qui voulait faire un test grandeur-nature pour la prochaine Coipe du Monde. Il faut se feliciter que certains pays africains ayant des infrastructures sportives comme leGabon et la Guinee Equatoriale puissent assurer l'organisation de certaines competitions africaines. A ce stade de la competition et a moins d'une autre grande surprise on s'achemine vers une finale inedite Ghana Cote D'Ivoire. L'autre proposition que je voulait suggerer aux dirigeants du football africain c'est de mieux nous focaliser sur la coupe d'Afrique des clubs champions. Les championnats europeens sont dans la majeure partie animes par des joueurs africains et sud-americains si nous renforcions cette competition en lui trouvant une formule plus attractive je suis sur que bientot l'Afrique deviendra le continent du football. Pourquoi ne pas organiser des coupes regionales comme par exemple une coupe des clubs au niveau de la Cedeao et apres reunir les finalistes des autres zones comme l'Afrique Centrale, l'Afrique du Sud, le Maghreb. Si des africains vont briller jusque dans des championnats comme celui de la Russie alors si nous essayions d'innover ce football pourra renforcer l'unite de l'Afrique car comme pendant la finale de la Coupe du Monde de 1982 entre l'Italie et l'Allemagne, les armes se turent au Liban alors un libanais se demandait qu'est ce qui se passait en ce jour de finale est ce que c'etait la fin de la guerre dans son pays alors un autre lui repondit : "c'est la finale de la Coupe du Monde aujourd'hui" comme pour dire qu'il n'y a que le football qui peut faire ca.



Dans la même rubrique :
JFK aurait eu 100 ans

JFK aurait eu 100 ans - 28/05/2017