Nouvelle mutinerie en Côte d'Ivoire : Des militaires mutins tirent en l'air à Abidjan, Yamoussoukro et Dimbokro (centre), Man (ouest) et dans plusieurs autres villes du pays.

Ces militaires de carrière sont frustrés par le paiement d'une prime à leurs collègues issus des Forces Nouvelles


Des militaires mutins tirent en l'air à Abidjan, Yamoussoukro et Dimbokro (centre), Man (ouest) et dans plusieurs autres villes du pays.
Ils réclament des primes comme leurs collègues de Bouaké.
Ces militaires de carrière sont frustrés par le paiement d'une prime à leurs collègues issus des Forces nouvelles, ancienne rébellion, à l'origine de la mutinerie de Bouaké, Korhogo et Daloa.
Cette révolte survient après la mutinerie d'anciens rebelles intégrés dans l'armée, initiée début janvier à Bouaké (centre) et qui s'est terminée par un accord avec le gouvernement pour le paiement de 12 millions de CFA (18.000 euros) à 8500 soldats.
A Yamoussoukro, les mutins sont sortis de la caserne de Zambakro, située à une dizaine de km de la capitale, où sont habituellement basés des soldats qui ne sont pas d'anciens rebelles. Ils ne sont donc pas à priori concernés par l'accord financier.
Mardi 17 Janvier 2017
Dakaractu




Dans la même rubrique :