« Nous disons non » ! (Par Fatma Awayeille Sall)


Ceci est une invitation destinée à la jeunesse SÉNÉGALAISE dans sa globalité pour voter non au référendum du 20 mars 2016, suite à la décision du Président de la République de soumettre un projet de révision constitutionnelle à nos compatriotes.

   
Encore une fois notre pays est en danger et notre avenir menacé. Nous sommes exposés plus que jamais pour des raisons que nous aurions dû prévoir. Hélas, ayant grandi dans la naïveté, la passivité, l’instabilité et l'injustice , abusés par nos supposés leaders, nous sommes à nouveau plongés dans un désarroi total.

Chers amis, rappelez-vous entre 2011 et 2012.

La candidature du Président Wade à un troisième mandat avait soulevé une grande controverse.  Les contestations, révoltes, émeutes qui en ont découlé, avaient fait de nombreuses victimes, et marqué à jamais la mémoire de la Nation Sénégalaise .

Macky Sall en cette période avait donc pris l’engagement de réduire le mandat présidentiel et d’appliquer cette réduction à son premier mandat. Un engagement honorable! Agréé par  toute la classe politique. Il bénéficiera par la suite du soutien des opposants qui contribueront à son élection à la tête de la magistrature suprême. À partir de ce moment il devenait le président idéal, porteur d’espoir, congratulé  partout et par tous: des participants au Forum des leaders de médias africains (Amlf) aux Assises de l'union internationale de la presse francophone. D'autres présidents de la République iront même jusqu'à le citer en exemple dans leurs discours: Barack Obama, François Hollande ou encore l’ ex-président Français Nicolas Sarkozy pour ne citer qu’eux.

Était-ce trop beau pour être vrai ?Avons-nous été dupés ? 

Les questions s'enchaînent mais une chose est certaine: la décision du Président de revenir sur son engagement  de réduire son mandat, par l’entremise du refus de la cours constitutionnelle peut être perçue comme une trahison. Trahison envers lui même et  à l’encontre du Peuple Sénégalais.

Un Peuple dans l’incapacité de comprendre les décisions et le raisonnement du conseil constitutionnel. Un Peuple consterné et qui s’interroge! Le Conseil Constitutionnel aurait-il oublié son rôle ? Qu’en est-il de nous, du Peuple sénégalais ? 

 

Chers amis, frères et sœurs la balle est dans notre camps, agissons et votons non !

 

Non! car le projet de révision constitutionnelle n’est pas à la hauteur de nos attentes et que les questions majeures n’y  sont pas évoquées: Comment parler de réformes sans se soucier de la justice, de l’application réelle de la séparation des pouvoirs, du pouvoir du Président de la République? 


Non! car nous refusons de contribuer à l'extinction de la confiance entre le peuple et ses représentants.

Non! à cause de ce délai trop court. Court à tel point que l'intention de mener le peuple en bateau est  quasi palpable.

Non! car ne rien dire serait approuver.


Hélas Comme à l'époque coloniale nous vous demandons encore de dire NON. 

Une fois de plus cher Sénégal : 

          " Nous disons non"


Fatma Awayeille Sall 

Etudiante Sénégalaise aux USA 

Jeudi 17 Mars 2016
Dakaractu




1.Posté par TARIF le 17/03/2016 15:34
HO ARRETE QUI ES TU TOI ?

2.Posté par Dah le 17/03/2016 17:40
Pffff, faut arrêter l'Émotionnel. Faites une analyse froide du projet de Réforme et revenez-nous ensuite.

3.Posté par Tima falll le 17/03/2016 17:45
On en a marre de MacKy! Merci nous avons Besoin d une jeunesse consciente . MacKy sall ne nous fera pas avancer ! Il
Nous a trahi t défoul dara ...
Yow tAriq tais toi !

Mobilisez vous qu il degage

4.Posté par massimo le 17/03/2016 18:22
Bien dite fama le Senegal a besoin des jeunes comme toi. Partisane du Senegal...

5.Posté par ddd le 17/03/2016 19:33
amoo haame haame , dangayy douul rqq !!

6.Posté par moh le 17/03/2016 20:45
À vraiment se demander d'où sort cette créature étrange pour nous dire ce que l'on doit faire. Qui est-elle, la rabb du Potomac peu-être ?

7.Posté par Papaasy le 17/03/2016 21:38
Fatma À. Sall : je vois que vous essayez d'être pertinente. Et la , pour tous ceux qui vous lisent et que vous espérez convaincre , je vous demande de dire la vérité à cette question: êtes vous encore vierge ?
Répondez en sachant que Dieu vous entend.



Dans la même rubrique :