Affrontement meurtrier de Diyabougou : les ressortissants maliens accusent la gendarmerie de meurtre


Affrontement meurtrier de Diyabougou : les ressortissants maliens accusent la gendarmerie de meurtre
Les ressortissants maliens ont pointé un doigt accusateur sur les éléments de la gendarmerie locale d’avoir tué un jeune orpailleur malien. Pour manifester leurs courroux, ces derniers renforcés par un groupe d’orpailleurs, se sont amassés devant le domicile du porte-parole de leur association, Djimba Macalou.

Les ressortissants maliens se sont voulus catégoriques : « notre compatriote est victime d’une torture que lui est infligée les gendarmes ». Djimba Macalou, le porte-parole de l’association de ses ressortissants maliens à Diyabougou est monté au créneau pour tenter de décrisper le climat déjà tendu, en invitant ses compatriotes au calme nous informe le journal « L’Observateur ».
Pressafrik




Lundi 25 Mars 2013
Notez


Dans la même rubrique :