Nombreux blessés dans une fusillade dans un night-club de Floride


Nombreux blessés dans une fusillade dans un night-club de Floride
Une fusillade a éclaté dans la nuit de samedi à dimanche dans un night-club gay d'Orlando, en Floride, faisant de nombreux blessés. Elle est intervenue moins de 48 heures après le meurtre par balles d'une jeune chanteuse américaine dans cette ville du sud du pays.


"Il y a des blessés, pour l'instant je ne sais pas s'il y a des morts", a-t-il précisé, ajoutant que "les policiers vont fouiller le bâtiment et faire sortir tout le monde". "Nombreux blessés. Ne pas s'approcher du quartier", conseillait par ailleurs le compte twitter de la police.


"Vers 02H00 (08h00 suisses), quelqu'un a commencé à tirer. Les gens se sont jetés sur le sol", a raconté l'un des clients de la boîte, Ricardo Negron, interrogé par Sky News.


Tirs en l'air
"Je suppose que le tireur tirait en l'air parce qu'on voyait les verres des lampes tomber", a-t-il ajouté. "Il y a eu une courte pause dans les tirs et certains d'entre nous ont pu se lever et sortir en courant par derrière".


Ce témoin dit avoir entendu "des tirs non-stop" pendant problablement moins d'une minute, mais que ça lui a paru beaucoup plus long. "Il y a certainement eu des gens blessés, ou pire", a-t-il ajouté.


Le Pulse d'Orlando se présente sur son site web comme "le bar gay le plus chaud d'Orlando". Il postait peu après sur sa page Facebook un dernier message lapidaire : "Sortez tous et courez!"


Chanteuse abattue
C'est la deuxième fois en trois jours que la ville d'Orlando est le théâtre d'une fusillade. C'est là que vendredi soir, une jeune chanteuse américaine, Christina Grimmie, ancienne candidate de l'émission "The Voice", a été abattue alors qu'elle signait des autographes à l'issue d'un concert au Plaza Live, situé à moins de cinq km du Pulse.


Son agresseur, un jeune homme de 27 ans en possession de deux armes de poing, s'est donné la mort en se tirant une balle dans la tête sans que ses mobiles aient été éclaircis. Le suspect était originaire de la ville de St. Petersburg dans l'Etat de Floride, dans le sud des Etats-Unis, avait précisé samedi la police d'Orlando. 


"Le suspect dans cette affaire n'est pas d'Orlando. Il a voyagé jusqu'à Orlando, apparemment pour commettre ce crime, et prévoyait ensuite de rentrer chez lui", avait expliqué John Mina, chef de la police locale.


Les violences par armes à feu sont quasi quotidiennes aux Etats-Unis. Depuis le début de l'année, il y a déjà eu plus de 5800 morts par armes à feu dans le pays et plus de 23'000 incidents impliquant des armes à feu d'après le site Gunviolencearchive.org.
Dimanche 12 Juin 2016
Dakaractu




Dans la même rubrique :