Nigérian tué à Fermo en Italie, sa femme raconte...


Nigérian tué à Fermo en Italie, sa femme raconte...
Le cœur d'Emmanuel Chidi Namdi s'est arrêté hier soir, aux environs de 21 heures, six heures après que l'hôpital de Fermo où il se trouvait depuis mardi, l'a déclaré dans un état de mort cérébrale. Le demandeur d'asile nigérian, âgé de 36 ans, avait fini dans le coma après avoir reçu un violent coup de poing ou d'une barre de métal.

Tout serait parti d'une confrontation physique entre les deux suite à une attaque verbale dont son épouse italienne avec laquelle il se trouvait, aurait fait l'objet.  La femme, âgée de 24 ans, a déclaré que l'homme qui a tué son mari l'a traité de "Monkey africain."  Après un accrochage, A.M, âgé de 39 ans l'a frappé d'un coup mortel. 
Jusqu'à hier, le meurtrier, qui est toujours en fuite, était cependant sous le coup d'une enquête pour des blessures graves.
Son avocat, Francesco De Minicis, se contentant de dire : «Je ne vais pas entrer dans le fond. Je peux seulement dire qu'il est dans une affaire douloureuse, et mon client est détruit. Maintenant, la chose importante est que les choses sont clarifiées dans l'intérêt de tous ».

Alors que la femme de la victime l'a accusé de raciste et d'agression brutale, la version fournie par le suspect est confirmée par quatre témoins : un jeune homme qui se trouvait dans l'ancienne société du meurtrier et trois autres femmes.
Les quatre ont déjà été entendus séparément par la police et ont reconstitué les faits de la même manière que le suspect. Il était juste 15 heures lorsque Chidi Namdi, sa femme et un autre homme noir, passaient près des bancs de la Veneto Avenue. En ce moment, A.M aurait lancé une pique contre les réfugiés politiques. 

Les trois ont poursuivi leur marche en direction de la place Ricci Hostile. Après environ cinq minutes, Chidi Namdi et la femme sont revenus sur leurs pas.
"Là, vous êtes à nouveau en présence de versions contradictoires : A.M. et les témoins disent que la femme de la victime a fulminé contre le présumé meurtrier, essayant de mettre la main sur lui, et que ce dernier aurait projeté à terre son mari avant de le rouer de coups",  d'après les enquêteurs. 

Après avoir reçu un coup à la tête, Chidi Nambi perdra immédiatement conscience, avant d'être transporté à l'hôpital de la 118 avec l'assistance d'un défibrillateur. La suite on la connaît...
 
Vendredi 8 Juillet 2016
Dakaractu




Dans la même rubrique :