Niasse ou Tanor : Benno poursuit la recherche du "candidat de l’unité"


Niasse ou Tanor : Benno poursuit la recherche du "candidat de l’unité"
Les opposants sénégalais se sont accordés sur de nouveaux délais "les meilleurs" pour désigner Moustapha Niasse ou Ousmane Tanor Dieng comme leur "candidat de l’unité" à l’élection présidentielle du 26 février 2012, a constaté un reporter de l’APS, lundi.

‘’Nous nous sommes accordés sur un moment pour que dans les meilleurs délais (…) nous puissions aller dans le sens de l’unité qui est incontournable pour faire partir le régime d’Abdoulaye Wade’’, a déclaré le professeur Abdoulaye Barthily, Secrétaire général de la Ligue démocratique (LD).

S’exprimant au nom du comité de facilitation de la candidature de Benno Siggil Senegaal, M. Bathily a indiqué que leur coalition a enregistré les candidatures de Moustapha Niasse, Secrétaire général de l’Alliance des forces de progrès (AFP), et d’Ousmane Tanor Dieng, Secrétaire général du Parti socialiste (PS).

Selon le porte-parole, ‘’tous les partenaires sont acquis à cela (…) pour que dans les meilleurs délais’’, trouver le consensus entre les deux hommes qui se sont réunis, huis-clos dimanche soir, pour s’accorder sur la demande de leurs alliés communes de Benno. ‘’Cette fois, nous n’allons pas prendre date’’, a prévenu M. Bathily.

‘’Le consensus, c’est quelque chose qui se construit, ça ne s’impose pas. Ce que nous faisons est tout à fait nouveau dans ce pays’’, a estimé le leader de LD qui invoque ‘’le souci de l’inclusion’’ de la part de ses camarades de l’opposition.

De son côté, El Hadji Momar Samb (RTAS) a dit, en wolof, qu’‘’il y avait des délais imprescriptibles’’ pour la désignation du "candidat de l’unité" chez les opposants, rappelant toutefois qu’en 1999, c’est en décembre que Me Abdoulaye Wade a été désigné pour affronter le socialiste Abdou Diouf qu’il a vaincu le 19 mars 2000.

Benno Siggil Senegaal est une coalition qui regroupe surtout des partis d’opposition et des organisations société civile qui ont pris part aux Assises nationales (1er juin 2008 – 24 mai 2009).

Moustapha Niasse et Ousmane Tanor Dieng sont deux anciens rivaux dans le Parti socialiste d’avant Alternance. Aujourd’hui, ils considérés comme les poids lourds de l’opposition sénégalaise, en raison de leurs personnalités, parcours et soutiens respectifs. Ces opposants s’appuient aussi sur la société civile, pour revenir aux affaires.

M. Dieng a hérité du parti, le plus vieux de l’échiquier sénégalais, tandis que le second a quitté avec fracas en juin 1999 cette formation pour fonder l’Alliance des forces du progrès (AFP), qui a soutenu, contre le socialiste Abdou Diouf, l’élection en mars 2000 du président libéral Abdoulaye Wade, leur adversaire commun 12 ans plus tard.

( APS )
Lundi 31 Octobre 2011




Dans la même rubrique :
Fidel Castro est mort

Fidel Castro est mort - 26/11/2016