Niasse/Me El Hadj Diouf : Une affaire de «doomu bajen».


Niasse/Me El Hadj Diouf : Une affaire de «doomu bajen».
Entre Niasse-Coumba-Abdalllah, le président de l’Assemblée nationale, et le député El Hadj Diouf c’est une affaire de «doomu bajen». Hier à l’occasion de l’examen du projet de loi portant refonte partielle du fichier électoral par l’Assemblée nationale, ces deux personnalités n’ont pas manqué de se faire remarquer à nouveau. A l’origine de leurs échanges de propos, un différend survenu quand le président de l’institution a voulu interrompre le député non-inscrit qui était en pleine intervention, au motif qu’il ne doit s’en limiter qu’aux motivations et non développer. Suffisant pour que l’avocat-politicien sorte de ses gonds. «Monsieur le Président, vous n’avez rien compris ! Il faut arrêter de violer la loi», dénonce Me El Hadji Diouf. Pour éviter que ça ne dégénère, Niasse-Coumba-Abdallah a préféré laisser le député poursuivre son discours...
Vendredi 12 Août 2016
Dakaractu




Dans la même rubrique :