Nguekokhe, une ambiance électorale encore monotone


Nguekokhe, une ambiance électorale encore monotone
Ce n’est pas encore l’effervescence au niveau de la commune de Nguekokhe. Pour le voyageur qui débarque à Nguekokhe, rien ne peut laisser entrevoir que la campagne électorale a débuté depuis plusieurs jours. Située à quelques encablures de la ville touristique de Mbour, la commune de Nguekokhe ne vit pas encore l’ambiance chaude des périodes de campagne électorale.
C’est une ambiance morne tant au niveau des différents quartiers que des directoires des campagnes. Seuls quelques posters notamment celui du leader de Rewmi sont visibles sur quelques murs de la ville. Une telle léthargie des directoires des principaux candidats, renseigne le secrétaire général de l’Union des jeunesses libérales (Ujtl) de Nguekokhe, Mbaye Diouf, s'explique par les stratégies de communication déployées par les partis politiques. S’agissant de son parti, le PDS, Mbaye Diouf fait savoir qu’ils ont opté pour une approche directe qui consiste à organiser des visites de proximité, des séances de sensibilisation auprès des jeunes pour les inciter à retirer leurs cartes d’électeur et mieux s’imprégner du programme et des réalisations de leur candidat, le président Abdoulaye Wade.
Les autres directoires semblent verser dans une stratégie de silence qui ne dit pas son nom. En effet, il est difficile de mettre la main sur un responsable, soit ils sont absents, soit les téléphones sonnent dans le vide avant que les appels ne soient orientés vers le répondeur.
Mais, il se dit persuadé que dés la semaine prochaine, les choses vont bouger avec la venue des candidats. Venue que les militants préparent activement lors des réunions dans les quartiers même si l’on ne fait pas trop de bruits .

Djilaine Ndoye
Dimanche 12 Février 2012
Djilaine Ndoye - APPEL




Dans la même rubrique :
Fidel Castro est mort

Fidel Castro est mort - 26/11/2016