Nébuleuse sur le titre 1107 à Ndiakhirate : Quel est ce ministre qui essaie de protéger les services techniques incriminés de l’Etat?


Nébuleuse sur le titre 1107 à Ndiakhirate : Quel est ce ministre qui essaie de protéger les services techniques incriminés de l’Etat?
Gravissime ! C’est le qualificatif qui sied pour ce dossier relatif au titre foncier 1107 sis à Ndiakhirate dans la commune de Bambilor parce qu’il allie une compilation de délits allant du faux et usage de faux, escroquerie, usurpation et ventes illégales de terres à abus de pouvoir. Un dossier dont on dit échoir à l’OFNAC qui l’aurait transmis au président de la République, même si cette information reste à vérifier. A rappeler également que l’affaire en question repose sur une interrogation jusque-là restée sans réponse car il s’agit de savoir par quelle procédure normale la SN HLM détient aujourd’hui la propriété du titre foncier 1107 ? Mais aussi les individus et services publics de l’Etat qui ont été au début et à la fin de ce processus d’expropriation de la famille Thiandoum ? Il semble que le modus operandi a consisté à immatriculer un titre fictif sous le numéro authentique du titre mère affairant au dit site qui, à l’origine faisait une superficie de 25 kilomètres carrés. A la tête de ce vaste réseau, l’on indexe d’ores et déjà  un ministre dans le gouvernement, ainsi qu’un ancien président de communauté rurale devenu également ministre dans le même attelage gouvernemental. Dans notre dernière livraison, les renseignements pris auprès des services déconcentrés de l’Etat que sont les domaines, l’urbanisme, la SN HLM, la DESCOS et la mairie de Bambilor n’avaient fait que rendre cette affaire de la famille Thiandoum plus complexe en tant que partie civile. Et cela relève  de la gravité des actes posés par les services précités dans ce que l’on peut appeler le « phagocytage » du titre 1107 devant l’impuissance des véritables ayants droit qui semblent aujourd’hui se résigner devant la justice pour avoir perdu tous leurs procès en dépit du fait qu’ils sont dans la légalité et la légitimité. D’après une source contactée en haut lieu, il semblerait que le président Macky Sall aurait ordonné à ce que la lumière soit faite sur le « travail vertueux » des services de l’Etat. Lesquels se sont accaparés du patrimoine des membres de la famille Thiandoum qu’ils ont hérité de leur grand père Mandiaye Thiandoum décédé en 1949. Mais tout est parti d’un arrêt rendu par la Chambre commerciale de la Cour d’appel  le 20 Février 2014, procédant à la levée de la pro natation en faveur de la SN HLM au moment où la famille attend toujours une notification qu’elle n’a jamais reçue. Ce qui a contribué à exproprier davantage cette famille de ses biens terriens.
Quel est le niveau de responsabilité de la mairie de Bambilor dans cette nébuleuse ?  Nous y reviendrons avec des documents...
Mardi 26 Avril 2016
Dakaractu





Dans la même rubrique :