Nébuleuse autour de deux décrets signés par Abdoulaye Wade 48 heures après sa défaite.


Nébuleuse autour de deux décrets signés par Abdoulaye Wade 48 heures après sa défaite.
DAKARACTU.COM Le quotidien Libération révèle dans sa parution du jour que deux jours après avoir perdu les élections, Abdoulaye Wade a signé deux décrets. Paraphés le 27 mars dernier, ces documents concernent le société nouvelle des conserveries du Sénégal (Sncds) et la société d'exploitation de la société des conserveries du Sénégal (Se-Sncds) et  autorisent la vente des actifs détenus par l'Etat au groupe sud-corréen Donwon.  Le mystère qui entoure le montant et les conditions des transactions, ont interpellés nos confrères.
Samedi 13 Octobre 2012




1.Posté par houn le 13/10/2012 18:19
libération de abou abel thiam ? fnn rek macky na dak ki

2.Posté par MANÉ Moussa le 13/10/2012 20:40
Et encore quoi? Des accusations qui tomberont toujours comme des soufflets. Le Sénégal se départira difficilement de ce programme et de cette politique de communication qui deviennent des dogmes dans l'exercice du pouvoir. Plus les communicateurs du Palais enfoncent le clou, de plus en plus de personnes se laissent convaincre par les attrape-nigaud. Pauvres Sénégalais! Il est temps de se réveiller et de se donner du temps de réfléchir pour résister à toutes les manipulations médiation-lobbiste. Nous pensions avoir avance en Démocratie avec presque 200 journaux, 176 partis politiques et presque 5 chaînes de télévision mais nous ne savons pas utiliser la Démocratie. Nous assistons parfois à l'auto- flagellation, à la corruption flagrante des esprits qui n'opposent aucune résistance. Enfin, ce état actuel a tellement excellé dans l'imprudence qu'il lui sera difficile de réussir d'effacer. Dans l'enivrement de la victoire, les vainqueurs ont dû perdre la tête: 1- Ils confisquèrent les véhicules des chefs de village, des marabouts, de leurs opposants. 2- ils firent convoquer par les gendarmes leurs adversaires politiques sans ménagement. 3- ils accusèrent sans retenue le Président Abdoulaye WADE de vol de voitures et de tableaux sans même rire. 4- Ils accusèrent Madame WADE de vol de casseroles! Et ce moment, les Sénégalais continuent à croire sans questionnement et discernement la com- qui continue à se déverser sans retenue. Les communicateurs ne s'arrêteront sûrement pas en si bon chemin tant les populations les écouteront. Ah! Que l'on se donne rendez-vous aux prochaines échéances électorales, on verra bien ceux qui les soutiendront dans les campagnes où les tenants du pouvoir ont confisqué les véhicules qui permettent d'évacuer les femmes enceintes, les malades dans les centres hospitaliers. En plus, les véhicules servaient de corbillard pour les villageois. Oh! J'attends avec impatience les prédicateurs dans la région de Sédhiou en Casamance et plus particulièrement à Simbandi Brassou . Nous savons aujourd'hui que les voitures ont été cédées aux parents et copines; est-ce cela qui devrait être leur dessein?

3.Posté par jolofman le 13/10/2012 23:59
SVP! Signons tous cette pétition pour le départ de Badara Mamaya Sène et de Augustin Senghor:
https://www.facebook.com/petitionpourledepartdebadaramamaya?skip_nax_wizard=true



Dans la même rubrique :
Fidel Castro est mort

Fidel Castro est mort - 26/11/2016