Ndoss : Enfin la lumière au collège et au poste de santé !


La lumière a enfin jailli au Collège d’enseignement moyen et au poste de santé de Ndoss. Grâce à un raccordement réalisé par le maire de Niakhar, Macodou Sène, ces deux structures-clés du village de Ndoss, polarisé par la commune de Niakhar ont pu voir un vieux rêve se réaliser. « C’est une doléance qui remonte à l’époque du président Senghor », expliquera-t-il. 
Le vendredi 15 juillet dernier, Macodou Sène a permis au Collège de Ndoss de mettre en marche son laboratoire et sa salle informatique qui n’avaient jamais fonctionné faute de courant. « La demande de l’électricité une doléance qui remonte à l’époque du président Senghor », renseigne Doudou Diouf, conseiller municipal à Niakhar. Avec le courant, le laboratoire et la salle informatique du collège qui n’avaient jamais fonctionné faute d’électricité seront de vrais intrants pour les enseignements. Les élèves seront ouverts au monde et devraient améliorer et rendre plus rapides leurs recherches. En plus du collège, la lumière a également jailli au poste de santé où le travail de la seule infirmière s’arrêtait à partir de 18 heures. Quant au poste de santé, il doit pouvoir fonctionner toute la nuit. L’infirmière va maintenant pouvoir passer la nuit et voler au secours d’éventuelles parturientes. Ces réalisations ont eu des effets sur le village de Mèm.
Aux dernières Locales, le village de Mèm, mécontent des investitures, avait sanctionné l’Alliance pour la République (Apr). Cette page a été définitivement tournée. La démonstration en a été faite lors de la tournée du maire de la commune de Niakhar, Macodou Sène. En effet, les populations de Mèm, fortement mobilisées le vendredi dernier ont signifié à Macodou Sène qu’elles sont désormais engagées à ses côtés pour le développement de Niakhar. Cette nouvelle posture leur est dictée par les réalisations du maire de Niakhar qui compte à son actif la remise récemment de moulins à 32 villages, l’esplanade de la ville et la construction avec des partenaires (Enda), à Sagnefollo, deux Salles de classe, un mur de clôture, un bloc sanitaire... 
 
 
Lundi 25 Juillet 2016
Dakaractu




Dans la même rubrique :