Ndiaga BA, IEF de Koumpentoum : « La communauté a un rôle éminemment important à jouer dans l’amélioration des performances scolaires en lecture des enfants »


Les rideaux sont tombés sur la 20e édition de la semaine nationale de l’école de base (SNEB), qui s'est tenue du 23 au 27 Mai. Cette année, le principal sujet retenu consistait en une invite à la communauté et aux partenaires à s’impliquer davantage dans l’amélioration des performances scolaires des potaches en lecture. 
Choix ne peut être plus pertinent si l’on sait que les performances en lecture des élèves ne cesse année après année de décroître. Dès lors que la lecture occupe une place importante dans la vie en générale et à l’école en particulier, il est donc important que tous les acteurs participent à l’atteinte des objectifs. Dans ce domaine, il est à signaler que l’Etat a consenti beaucoup d’efforts en injectant des milliers de livres dans les sacs des enfants et en renforçant, dans le cadre du PAQEEB,  les capacités des maîtres. 
Koumpentoum, à l’instar des autres circonscriptions, a vécu au rythme de la SNEB. De la cérémonie d’ouverture à l’école Koumpentoum 4 à la journée de clôture qui s’est tenue à l’école Franco-Arabe de NDAME,  les acteurs de l’école, les partenaires et les élus ont mis à profit cette semaine pour inviter la communauté à jouer son rôle. Selon l’Inspecteur de l’Education et de la Formation de Koumpentoum, « la communauté a un rôle éminemment important à jouer dans l’amélioration des performances scolaires en lecture des enfants ». En effet, selon lui, « l’école à elle seule ne réussira jamais, si la communauté qui l’entoure ne s’implique pas. Si l’enfant a son livre dans son sac, c’est surtout pour qu’il l’utilise partout, à l’école comme à la maison...»  
Lundi 30 Mai 2016
Dakaractu




Dans la même rubrique :