Nationalité de Karim Wade : Le Luxembourg lève un coin du voile... (DOCUMENTS)


Nationalité de Karim Wade : Le Luxembourg lève un coin du voile... (DOCUMENTS)

Le passeport numéro 98RE25793 l’atteste

 

Karim Wade a menti : il est français

 

Depuis une décennie qu’il est sous les feux de la rampe, cible de toutes sortes de critiques peu ou prou fondées, symbole achevé de l’échec d’une tentation monarchique en république voulue par son père aux commandes du Sénégal de mars 2000 à mars 2012, Karim Wade n’a de cesse été pointé comme un Français, devenu sénégalais tardivement, bien après l’accession de Me Abdoulaye Wade à la magistrature suprême. Ses thuriféraires se sont toujours inscrits en faux contre ces propos jusqu’ici non étayés par des preuves, avant que lui-même n’abonde dans le même sens, soutenant sur procès-verbal n’avoir que la nationalité sénégalaise. Aujourd’hui, ce n’est pas la France, mais un pays limitrophe, le Luxembourg, qui départage les deux camps en produisant la preuve irréfragable de la nationalité française du fils de Me Wade.

 

Mi-octobre 2012, quelques trois mois après le premier face-à-face, le 03 juillet, entre Karim Wade et le Capitaine Ibrahima Mbow, chef de la Section de recherches (Sr) de Dakar, agissant sur instruction du Parquet spécial près la Cour de répression de l’enrichissement illicite (Crei), l’ancien ministre d’Etat et fils de l’ancien Président de la République, Me Abdoulaye Wade, revient à la Caserne Samba Diéry Diallo, siège des réputés enquêteurs de la gendarmerie. Cette fois-ci, il fait face au Commandant Cheikh Sarr placé aux commandes de la Sr, depuis fin juillet, qui le soumet des heures durant à un feu roulant de questions, dont certaines d’apparence anodine auxquelles Karim Wade apporte des réponses, qui, aujourd’hui, près de deux années après, attestent qu’il a menti avec aplomb. Et des mensonges qui risquent de lui coûter.

 

«Je n’ai qu’une seule nationalité : sénégalaise»

 

En effet, à la question de savoir «quelle est (sa) nationalité», Karim Wade indique au Commandant Sarr, et sur un ton ferme : «sénégalaise». Et lorsque son auditeur se montre plus précis en lui demandant «combien de nationalités» il a, l’ancien ministre d’Etat reste ferme : «une seule». «Laquelle ?», rétorque les gendarmes. «Sénégalaise», répète Karim Wade. «Vous n’avez donc pas une autre nationalité que celle sénégalaise ?», lui demande-t-il. «Non», dit sèchement Karim Wade. Au terme de l’audition, ce dernier relit le procès-verbal gros de ses propos et le signe.

Et il y a moins d’un mois, il est apparu que la vérité est tout autre. Proche de ce qu’avait soutenu Abdou Abel Thiam, alors Conseiller spécial du Président de la République, Macky Sall, au début du magistère de ce dernier, qui informait que Karim Wade est de nationalité française, n’a pas voté à l’élection de son père, en mars 2000, et n’est devenu sénégalais qu’en… 2002. Cependant, l’argumentaire de l’actuel Président du Conseil d’administration de l’Agence de régulation des télécommunications et postes (Artp) était orphelin de preuves. Une carence à laquelle vient de pallier le… Luxembourg, qui vient de livrer aux autorités judiciaires chargées de la répression de l’enrichissement illicite la preuve irréfragable de la nationalité française de Karim Wade. Ce qui atteste son mensonge sur procès verbal.

 

Le Luxembourg délivre au Sénégal son passeport français

 

Ledit document, un passeport français doté du numéro 98RE25793, parle de lui-même. Son propriétaire ? Karim Meïssa Wade. Sa nationalité ? Française. Sa date de naissance ? 1er septembre 1968. Son lieu de naissance ? Paris, 15ème Arrondissement. La date de délivrance ? 15 juin 1998. La date d’expiration ? 29 juin 2003.

Pour finir, sur la page suivante de droite, il est mentionné qu’à l’époque, Karim Wade, qui fait 1m92 et a des yeux marron, résidait en Angleterre, précisément au 47 Elm Park Gardens, à Londres.

Comment en est-on arrivé là ? Dans la foulée des enquêtes tous azimuts initiées pour retracer des centaines de milliards de francs Cfa que l’ancien ministre d’Etat aurait planquées à l’étranger, principalement dans des paradis fiscaux, le Parquet spécial près la Cour de répression de l’enrichissement illicite (Crei) s’est intéressé au Luxembourg, minuscule pays - 2 586 Km2 et 524 853 habitants - coincé entre la France, la Belgique et l’Allemagne, et réputé être un lieu de planque pour détourneurs de deniers publics. Toutefois, très réceptives aux sollicitations du Sénégal relatives au dossier Karim Wade, les autorités de ce pays ont communiqué à Dakar des informations capitales concernant la souscription par Karim Wade, en tant que ressortissant… français, d’une police d’assurance d’un montant de 842 000 dollars américains. Soit un peu plus de 400 millions de FCfa. Et c’est au moment de formaliser sa souscription que le fils de Me Wade fourni aux Luxembourgeois un passeport français en bonne et due forme.

 

L’article 28 de la Constitution lui ferme les portes de la Présidentielle

 

Alors, quel pourrait être l’impact de ce mensonge flagrant pour Karim Wade ? Négatif à plus d’un titre ! Aux plans politique et surtout judiciaire, en ce sens que cette affaire pourrait, dans les prochaines semaines, conduire à de fâcheux retournements de situation pour l’ancien ministre d’Etat.

Relativement à la menace politique que constituerait Karim Wade pour le pouvoir et qui aurait motivé son incarcération jugée arbitraire, ses partisans et défenseurs, promoteurs de cette thèse et de sa future candidature présidentielle, vont déchanter : en 2017, le fils de Me Wade ne sera pas de la course. A moins que, scénario quasi inimaginable, Macky Sall ne lui fasse un cadeau royal en initiant une réforme de la Constitution sénégalaise dans laquelle son géniteur, qui n’est personne d’autre que le père de Karim Wade, a fait installer, en son article 28, un verrou contre les binationaux : «Tout candidat à la Présidence de la République doit être exclusivement de nationalité sénégalaise, jouir de ses droits civils et politiques, être âgé de 35 ans au moins le jour du scrutin. Il doit savoir écrire, lire et parler couramment la langue officielle.» Et Karim Wade n’est pas exclusivement sénégalais !

Quid des conséquences de la nationalité française de Karim Wade sur son dossier au niveau de la Cour de répression de l’enrichissement illicite (Crei) ? Cette découverte a ouvert une brèche inespérée pour les tenants de la traque des biens présumés mal acquis, qui se sont mis à croire à la possibilité de faire sauter un important verrou à même de les conduire à ce qu’ils soupçonnent être la caverne d’Ali Baba de Karim Wade : Saint-Hélier, capitale de Jersey.

 

Yaxam Codou Ndendé Mbaye

 

Nationalité de Karim Wade : Le Luxembourg lève un coin du voile... (DOCUMENTS)
Mercredi 23 Avril 2014
Avec Liberation



Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

55.Posté par sibyhamidou le 05/05/2014 20:37
WAY WAAY NA NEKK FRANCAIS,JAPONAIS MBAA KOREAN NIOUN BEGG NANIOU MOOY NEKK SOUNOU PRESIDENT 2017 INCHALLAH.

54.Posté par Oumar BALDE le 03/05/2014 04:29
C'est remarquable que vous ayez fourni des efforts pour éclairer le cas reproché à Karim WADE (Enrichissement illicite). Mais Mr Mbaye vous devriez publié le document établi par la banque à laquelle il a placé ces 400millions dont vous parlez et non d'un document contrefait ou qui a expiré depuis des années. Ce passeport même s'avérant vrai n'a non seulement sa place dans les faits pour lesquels il est poursuivi, mais il peut renoncer à la nationalité française pour se présenter aux prochaines élections présidentielles.
Donc, bien que tu sois journaliste et soucieux du quotidien des sénégalais, tu dois arrêter d'être partisan et te concentrer sur ton métier, au cas échéant tu ferais mieux de changer de métier!

53.Posté par Lamine le 27/04/2014 16:35
Et si Karim WADE renonçait à sa nationalité française pour être candidat à la présidence de la république.
avez-vous pensé à cette option là.

52.Posté par Paul Kane le 25/04/2014 10:41
Mr Tullius Detritus espèce d'idiot sur les listes électorales c'est toujours le nom de jeune fille qui y figure. débile!!! quand on ne sait pas on se tait. mdr !!!!

51.Posté par winding le 24/04/2014 17:17
chers amis lecteur regardez bien la photo ,le cachet ne figure que sur la photo et non sur le passeport !!! dépuis quand est-il permis de sourire sur une photo pour un document officielpasseport ou carte nationale d'identité??? trouvez autre chose plus digne pour destabiliser KARIM WADE !!! UN PEU DE DIGNITÉ WAAYYY.

50.Posté par BA le 24/04/2014 14:58
Libéré le président

49.Posté par ETHIOU42 le 24/04/2014 13:13
Cher MADY, sachez qu'en France il n'était pas interdit de sourire sur une photo d'identité. Ce 'est qu'en 2005 que la loi française oblige d'adopter une expression neutre du visage et d'avoir la bouche fermée entre autres obligations. Norme ISO/IEC 19794-5:2005.

48.Posté par Ouly le 24/04/2014 12:02
Un petit détail qui a retenu mon attention: regardez bien la photo de Karim. Au niveau de sa tête il y a un demi- cercle qui montre qu'un cachet a été apposé sur la photo. Or, le cachet complet n'apparait pas sur le reste du document. Montage bidon, arrêtez de nous prendre pour des demeurés.

47.Posté par OXIDE le 24/04/2014 02:13
QUE DES CONNERIES, ARRETEZ DE NOUS EMMERDER AVEC VOS HISTOIRES DE NATIONALITE. SENGHOR, DIOUF, NIASSE, TANOR, BARTHELEMY, ETC ONT LA DOUBLE NATIONALITE. LA MOITIE DU SENEGAL A LA DOUBLE NATIONALITE, ET VIVENT ICI OU A L'EXTERIEUR, NOS ENFANTS ET PETITS ENFANTS ONT LA DOUBLE NATIONALITE. ET CELA VA JAMAIS S'ARRETER C'EST PARTOUT PAREIL, EVOLUEZ AVEC VOTRE TEMPS.... SINON ARRETEZ LES MARIAGES AVEC LES ETRANGERS, ARRETEZ D'ENVOYER VOS FEMMES ACCOUCHER A L'EXTERIEUR, ARRETEZ D'ENVOYER VOS ENFANTS ETUDIER ET VIVRE A L'ETRANGER CAR TOT OU TARD ILS AURONT LA DOUBLE NATIONALITE

46.Posté par diop le 24/04/2014 00:13
combien De senegalais on Le double nationality

45.Posté par magsok le 23/04/2014 23:17
Montages et mensonges d etat uniquement

44.Posté par Mady le 23/04/2014 19:22
Cet image n'est qu'un trucage. En France On ne met pas une photo avec un sourire sur un document officiel. En plus les passeports français ne ressemblent pas du tout à ça . Tout est faux dans cet image. Mais comme les sénégalais sont naïf alors ils vont gober ce trucage grotesque. En plus que vient faire le Luxembourg dans un affaire qui concerne la France. La France est un grand pays. Donc je vois mal le luxembourg se mêler dans ses affaires

43.Posté par moi le 23/04/2014 19:10
C'est un article bidon. Et il nous apprend rien d'ailleurs karim est français c'est pas un secret puisque qu'un enfant né en france est français de surcroitsi ca mere est francais. Il obtient d'office egalement la nationalité senegalaise puisque son pere est senegalais et il acquert du coup le nationalité senegalaise. Parlant maintenant de son éligibilité, qui vous dis que Karim a toujours la nationalité francaise??? Il peut y renoncer depuis des années. En tout cas il est senegalais puisqu'il a été électeur

42.Posté par baba le 23/04/2014 17:05
Il faut que les sénégalais apprennent à être plus sérieux et moins idiots.
Tous ceux qui interviennent se sont-ils posé la question de savoir où cette personne
c'est procuré ce soi-disant passeport.
Est-ce qu'on doit pas l'arrêter pour falsification de document ou même comme faussaire?
D'ailleurs le nom de cet individu ne fait pas sérieux. Un vrai nom de Ceddo et on sait
que les ceddos ne croient pas en Dieu et sont capables de tout surtout de mentir , de voler,
de se saouler etc.

41.Posté par Avocat le 23/04/2014 17:04
Il est permis d'avoir jusqu'à deux nationalités maximum, mais personne, ni en France, encore moins en allemagne on vous oblige à renoncer à votre nationalité d'origine. Il y a plein de turcs qui ont la double nationalité allemande par naturalisation et turque de naissance!!!!!

40.Posté par Avocat le 23/04/2014 17:00
Il vous faudrait sûrement des notions de Droit international privé pour comprendre qû'il n'a probablement jamais menti!!!!!
Le passeport français de Mr Karim Wade, si tant est qu'il est authentique, a été délivré le 15 juin 1998, comme en atteste ce document.

On nous apprend par ailleurs, qu'il a aquis la nationalité sénégalaise en 2002.

Au moment de l'obtention de la nationalité sénégalaise en 2002, deux options s'offraient à lui:

Soit, il pouvait conserver sa nationalité française pour se retrouver avec une double nationalité (franco.sénégalaise)

Soit , il pouvait renoncer à sa nationalité française dès l'obtention de la nationalité sénégalaise qui reste alors sa seule et unique nationalité.

Personne de ceux qui crient au menteur n'a la certitude que Mr Karim Wade à conservé sa nationalité française au delà de 2002, année d'acquisition de sa nationalité sénégalaise!!!!

Arrêtez de crier avec les loups, vos vociférations manquent sérieusement de crédibilité

39.Posté par MODOU FALL le 23/04/2014 16:37
DONNE KARIM NOTRE PAYS C DE RETOURNE AU TEMPS DES ROYAUME PARCE QU IL ..................

38.Posté par Tullius Detritus le 23/04/2014 16:20
Au 31 décembre 2008, Karim Wade était toujours bien Français, inscrit sur les listes électorales françaises de Dakar :

WADE KARIM, MEISSA
01-09-1968 – PARIS 15E 75
RUE A X RUE 7-POINT E DAKAR SENEGAL

Une Française était inscrite à la même adresse :

MARTEAU KARINE
08-09-1970 – PARIS 12E 75
RUE A X RUE 7-POINT E DAKAR SENEGAL

La syntaxe de son identité prouve qu'au 31 décembre 2008, Karine n'était pas l'épouse de Karim. Deux explications : ou il n'avait jamais été mariés ou ils étaient divorcés à cette date-là.

Paix à son âme…

37.Posté par Wadeforever le 23/04/2014 16:06
et ceci est un faux passeport , y'a qu'à voir sa tête dans la photo. depuis quand souris t'on dans une photo pour un passeport ou une CNI ?

36.Posté par Wadeforever le 23/04/2014 16:05
bandes d'écervelés !
il est né à Paris et avec un parent français ( sa mère). Donc normal qu'il y ait droit.

1 2 3


Dans la même rubrique :
Bétenty, l'abattue

Bétenty, l'abattue - 27/04/2017