Nabilla reste en prison

La star de la télé-réalité, soupçonnée d'avoir poignardé son compagnon, avait fait une demande de remise en liberté.


Nabilla reste en prison

La cour d'appel de Versailles a rejeté jeudi 20 novembre la demande de remise en liberté de la vedette de télé-réalité Nabilla, soupçonnée d'avoir poignardé son compagnon Thomas Vergara  et placée en détention provisoire.

"Nabilla Benattia reste en prison pour le moment", selon cette source. Soupçonnée d'avoir porté un coup de couteau au thorax de son petit ami à Boulogne-Billancourt dans les Hauts-de-Seine, la plantureuse brune de 22 ans, mise en examen pour "tentative de meurtre", est écrouée depuis le 9 novembre dans le quartier pour femmes de la maison d'arrêt de Versailles.

La star de la télé-réalité avait été extraite de sa cellule et convoquée à 9 heure pour cette audience. La cour s'est donc rangée à l'avis de la juge d'instruction en charge du dossier. Cette dernière avait décidé du placement en détention de la starlette notamment pour éviter qu'elle ne se concerte avec Thomas Vergara.

Les versions "peu crédibles" de la starlette

Nabilla est mise en examen pour tentative de meurtre sur Thomas Vergara, son compagnon de 28 ans, soupçonnée de l'avoir blessé au thorax dans la nuit du 6 au 7 novembre dans un appart-hôtel tout près de Paris lors d'une dispute.

Après avoir livré plusieurs versions "peu crédibles", la starlette, qui a fait appel de son incarcération, s'est posée dernièrement en victime d'un homme "violent", "sous l'emprise de la drogue", relève le parquet de Nanterre, en charge du dossier. Mais à ce jour, "aucun fait de violence sur Nabilla n'est avéré", selon cette source.

Thomas Vergara, sorti de l'hôpital mercredi, a été entendu mardi en fin d'après-midi devant le magistrat instructeur au tribunal de grande instance de Nanterre, selon son avocat Me Thierry Fradet. Le compagnon de Nabillaa assuré avoir bien été blessé au couteau par la starlette lors de son audition devant le juge d'instruction, contredisant la version de la vedette de télé-réalité, a déclaré mercredi à l'AFP le parquet de Nanterre.

Dimanche, il était déjà sorti de son silence en niant avoir déjà frappé sa petite amie. "On est deux personnes qui s'aiment et qui s'aiment un peu trop, justement", a-t-il expliqué lors de l'émission "Sept à huit" sur TF1.

Le couple, qui s'était rencontré en 2013 sur le tournage de l'émission des "Anges de la téléréalité", vivait une idylle tumultueuse alimentée par les tweets du couple, suivie en temps réel par la presse people, les réseaux sociaux et dans "Allô Nabilla " une émission sur NRJ12 consacrée à la jeune femme.

 
Jeudi 20 Novembre 2014
Dakaractu




Dans la même rubrique :