NSF ou Gordjiguène à Paris ? :Traitement royal pour les « homos » sénégalais


NSF ou Gordjiguène à Paris ? :Traitement royal pour les « homos » sénégalais
Mauvaise image du pays de la Téranga ? Cette vague de jeunes homosexuels sénégalais incontournable dans les endroits festifs de Paris qui vit au dessus de la moyenne, commence à prendre pied partout dans la diaspora où ils comblent le vide organisationnel lors des cérémonies.

Si au pays ils se cachent et rasent les murs, les homosexuels sénégalais qui vivent à Paris, sortent au grand jour et même, prennent des pouvoirs insoupçonnés dans le milieu des driankés et viveuses de Paris. Incontournables lors les cérémonies de baptême ou mariages, souvent préposés à l’animation, ils amassent une fortune en l’absence des Géwels et autres laudateurs. Désormais invités sur tous les plateaux, surnommés les NSF « nouveaux sénégalais fortunés », ils affichent de grosses bagnoles et portent des pendentifs douteux...
Mardi 15 Mars 2016
Dakaractu




Dans la même rubrique :