NOUS Y AVONS CRU ET NOUS COMMENÇONS A EN DOUTER ! (Par Dr Alassane Sall)


En 2008 les sénégalais étaient outrés de l’injustice que subissait monsieur Macky Sall. Monsieur Wade Abdoulaye, alors président de la République, comme un monarque a forcé
à la démission son ex-premier ministre et président de l’Assemblée nationale au moment des faits. Comme un monarque M. Wade était indigné que son rejeton, M. Karim Wade, alors ministre d’Etat de la terre, de la mer et des cieux, et patron de l’ANOCI, soit interpellé par un fils du Peuple et président de l’Institution émanant du Peuple! Comme un despote, M. Wade, a voulu faire voter une loi garantissant le trône à son fils !
Le 23 juin 2011, le Peuple n’en pouvant plus des turpitudes antidémocratiques et irrespectueuses de la Nation sénégalaise de son président M. Wade, ne supportant plus la destruction de nos valeurs (utilisation personnelle des deniers du Peuple par les gouvernants, culte de l’argent facile, enrichissement éhonté de la classe politique au pouvoir …), s’est soulevé, comme un seul Homme, pour dire non, basta !! Le fils du Peuple, M.
Macky Sall, incarna alors l’espoir du changement dans la gouvernance de la Chose Publique, de la remise en selle des valeurs de Jom, Gor et Kersa La Diaspora sénégalaise, à laquelle j’appartiens, comme tous les Sénégalais, s’est mobilisée massivement en 2012 pour élire le camarade Macky SALL au deuxième tour !
En France, beaucoup, comme moi, pour la première fois de leur vie, ont milité dans un parti politique et c’était l’Alliance Pour la République. 2016, quatre ans après, malgré des réalisations tangibles et d’autres en cours, le compte n’y est pas ! Je m’attarderai sur le Politique, la Gouvernance (sobre et vertueuse) et les Moeurs politico-sociales.

Politique : en 2012 quasiment deux tiers des Sénégalais ont voté pour notre leader, le camarade Macky SALL. Il est vrai que l’apport des partis alliés a été décisif et il est à saluer ! Le sens de l’intérêt général, du Sénégal, a prévalu ce jour-là ! Mais alors pourquoi récupérer ses adversaires du PDS et de leurs alliés, en débauchant tout azimut dans leur rang ! S’ils avaient du monde derrière eux le PDS ne serait pas battu à plate couture en 2012 malgré l’argent que possédait ce parti !! Beaucoup de militants APR s’interrogent sur les raisons profondes du débauchage tout azimut. Cette transhumance cacherait-elle des choses inavouables au Peuple sénégalais ? Se tient-on par la barbichette dans ces manoeuvres ? La cacophonie qui règne au sein de notre parti, APR, et qui est la conséquence de la non structuration, voulue par notre leader, explique t-elle le recours à ceux que le Peuple sénégalais a désavoué ? Les militants que nous sommes n’ont jamais été concertés sur des décisions telles que le statu quo organisationnel du parti, ni du recrutement de transhumants et encore moins des retrouvailles de la famille libérale en gestation ! Notre avis ne compte t-il pas dans le parti ? Alors que nous avions bravé la pluie, la neige, les vents et marais, nous avions séjourné dans les caves des commissariats de Police à Paris, pour défendre notre leader, Macky SALL, injustement traité par M. WADE et son régime ! Nous, militants, sommes-nous que des dindons de la farce ?
Retrouvailles de la famille libérale ! On reprend les mêmes et sûrement ceux-ci (PDS et alliés) exigeront que leur ardoise qu’ils doivent au Peuple sénégalais soit effacée ! Qu’en pensent les militants de base de l’APR?
Ne sont-ils que des Faire-valoir électoraux ? Gouvernance sobre et vertueuse a été l’un des slogans galvanisateurs, mobilisateurs des militants APR de la Diaspora et du Peuple sénégalais ! Ce Peuple, dont les biens ont très peu été utilisés dans son intérêt par la classe politique, pensait retrouver enfin sa dignité ! Qu’il n’y aurait plus d’impunité sous le ciel
sénégalais !
Qu’un nouveau Sénégalais politique travailleur, soucieux des deniers publics, allait émerger ! Dès lors pourquoi des dossiers sous le coude ? Pourquoi le ralentissement des poursuites des personnes qui ont bradé l’argent du Peuple sénégalais ? Pourquoi cette absence de mesures coercitives visibles quand l’IGE, la Cour des Comptes et l’OFNAC relèvent des déviances de la gestion saine des biens publics par des administrations, sociétés publiques et institutions? Pourquoi les impôts des Représentants du Peuple et le CESE, ne sont-ils pas versés au Trésor public à date échue? Pourquoi le gré à gré deviendrait-il la règle dans l’attribution des marchés publics ?... Gouvernance sobre et vertueuse qu’es-tu devenue ? Moeurs politico-sociales : Gouvernance sobre et vertueuse qu’es-tu devenue quand à l’ occasion des parrainages, des réunions politiques, des patronages, des cérémonies religieuses ou funéraires, des responsables politiques et/ou des sociétés publiques font état d’une exhibition des moyens financiers que leurs salaires ne peuvent justifier ? Et ces acquisitions immobilières, dans des quartiers huppés, et d’autres biens que leurs salaires ne sauraient justifier ? Nous avons cru qu’à partir d’avril 2012 rien ne sera plus comme avant. Allaient s’opérer un changement radical dans le management des affaires publiques et la sanction de ceux qui ont dilapidé les biens que les Sénégalais leur ont confiés sera effective. Quatre ans après l’avènement au pouvoir de notre parti, le doute commence à s’installer !
 
Dr Alassane SALL

 Militant de l’APR de la première heure Membre de la DSE APR de France
Membre de la Convergence des Cadres Républicains de France

(a.sall.sadel53@gmail.com)
Dimanche 12 Juin 2016
Dakaractu




1.Posté par passant le 12/06/2016 13:32
Ca c'est le role du militant rappeler a son leader les choix et l'aider à s'ameliorier.
Chapeau Bas Dr Sall



Dans la même rubrique :