NON Messieurs les membres du Conseil Constitutionnel


NON Messieurs les membres du Conseil Constitutionnel
Messieurs,
je vous adresse cette missive pour vous alerter. Vous avez l'honneur et surtout le devoir et une ingrate décision à prendre, une décision lourde de conséquences. De grâce n'essayez pas de satisfaire l'avidité d'un homme, fut-il le Président Wade. Gandhi disait "Il y a assez de tout dans le monde pour satisfaire aux besoins de l'Homme, mais pas assez pour assouvir son avidité".

Avant de rendre votre décision posez-vous s'il vous plait au moins cinq questions:

1- Au service de qui êtes-vous à ce poste?
2- Qui devez-vous rendre compte?
3- Que léguez-vous à l'Histoire?
4- Quelles seront vos responsabilités futures en cas de troubles graves?
5- Où situer l'intérêt du Sénégal et des sénégalais?

NON Messieurs, ne laissez pas un homme de 85 ans briguer un autre mandat de 7 ans alors que tous les constitutionnalistes de ce pays s'accordent à dire que sa candidature est anticonstitutionnelle. Votre décision, je ne la connais pas encore mais je vous exhorte de bien réfléchir, je vous supplie Messieurs de peser le poids de vos responsabilités car on est à la croisée des chemins. Ce virage nous devons la négocier ensemble mais c'est VOUS MESSIEURS qui tenez la barre. Ayez la clairvoyance, l'éthique, la loyauté à votre fonction (pas à un homme) et à votre pays. S'il vous plait ne nous envoyez pas dans les abîmes.

NON Messieurs les membres du conseil constitutionnel les sénégalais ne sont pas violents. Je vous le dis solennellement les sénégalais sont foncièrement pacifistes mais il y a des limites à tout. Il y a des barrières à ne pas franchir. Ne commettez surtout pas l'erreur de croire qu'une fois la candidature de Wade validée il y aura quelques remous sans plus.

NON Messieurs dans ce cas vous risquez de le regretter et ce sera peut être trop tard. Vous nous obligerez Messieurs à se radicaliser et nous n'accepterons pas que les générations futures nous juger comme des lâches. En effet "là où il n'y a le choix qu'entre lâcheté et violence, je conseillerai la violence" (Gandhi).

NON Messieurs au Sénégal le quotidien n'est pas facile, il est fait de privation, d'injustice, de chômage, de problèmes de santé, d'éducation. C'est le seul pays au monde où il vaut mieux être lutteur que docteur, courtisan que professeur, fils de... que diplômé de... Ne serait-ce que les hausses répétitives des denrées de premières nécessités pouvaient occasionner des troubles voire des guerres comme dans d'autres pays mais ce n'est pas le cas.

NON Messieurs les membres du conseil conseil constitutionnel ne vous y tromper pas ce n'est pas par manque d'ambitions, ni de volonté de changer. Les sénégalais ne sont pas des va-t-en guerre mais ils ne sont pas non plus des lâches, ni des poltrons encore moins des imbéciles. Il s'agit simplement d'un peuple qui espère. Une espérance que Messieurs vous avez l'obligation et le devoir de préserver. Cet espoir de changer de CAP en 2012 pour peut être voir le bout du tunnel ou à la limite se réapproprier notre liberté et notre constitution maintient le pays dans le calme. Ce n'est ni les forces de l'ordre, ni les intimidations, ni les brimades qui constituent un rempart contre la violence. Briser cet espoir en validant la candidature de Wade et vous brisez la paix et la concorde dans ce pays.

NON Messieurs que cette terre soit celle où reposent d'hommes illustres n'y changera rien. On vit dans cette misère, on accepte nos conditions que même certains animaux dans certains pays ne vivent, nos malheurs, on supporte l'injustice au quotidien mais on garde l'espoir de bouter ce régime et enfin prendre notre destin en main. Cet espoir Messieurs reposent sur vos épaules et vous avez l'obligation de le préserver.

NON Messieurs vous ne pouvez vous dérober devant vos responsabilités. Vous devez dire le droit car c'est la loi mais n'oubliez surtout pas qu'une loi doit être juste avant tout. Ne penchez pas du coté de ceux que vous croyez être les plus forts. Il n'y a pas plus fort que le PEUPLE. Wade peut détenir tous les moyens d'oppression on ne le laissera pas fouler aux pieds notre constitution.

NON Messieurs les membres du conseil constitutionnel ne soyez pas de simples exécutants d'une volonté absurde d'un vieillard perdu par son soif de pouvoir. Montrer votre grandeur car vous êtes attendus. Vous êtes attendus pour vous exprimer à un moment crucial de notre histoire politique et votre décision sera commentée par des générations et des générations de sénégalais. Martin Luther King disait "La véritable grandeur d'un homme ne se mesure pas à des moments où il est à son aise, mais lorsqu'il traverse une période de controverse et de défis" . Messieurs votre grandeur vaut beaucoup plus que tout ce que le pouvoir de Wade vous donne ou promet.

NON Messieurs Wade n'a pas le droit de se représenter. Ce pays lui a tout donné, ce pays lui a tout permis, ce pays lui a tout toléré. Il est temps qu'il lui rende sa liberté, qu'il lui restitue son honneur, sa démocratie et son espoir. Ne serait-ce que physiologiquement Wade ne peut pas faire encore 7 ans alors pourquoi vouloir nous l'imposer?

NON Messieurs Wade ne doit pas se comporter en autocrate, il est arrivé de la plus belle des manières et doit sortir de la plus belle des gloires. Vous, membres du conseil, vous devez l'aider à sortir par la grande porte, vous devez l'obliger à le faire. Il ne doit pas être cité du coté des dictateurs qui ont souvent très mal finis. "Un dictateur n'a pas de concurrent à sa taille tant que le PEUPLE ne relève pas le défi" disait François Mitterrand. Messieurs le PEUPLE est prêt à relever le défi.

OUI Messieurs les membres du conseil constitutionnel le PEUPLE est prêt à relever le défi quel qu'il soit. "C'est toujours l'oppresseur, non l'opprimé, qui détermine la forme de la lutte. Si l'oppresseur utilise la violence, l'opprimé n'a pas d'autre choix que de répondre par la violence". J'ai cité le très très honorable Nelson Mandela. Alors Messieurs soyez courageux. A vos consciences. Cordialement.

Aziz Diop
adiopsn@yahoo.fr
Lundi 23 Janvier 2012
Aziz Diop




1.Posté par Jeebreel le 24/01/2012 00:10
Arrêtez de parler d'un Peuple qui ne vous connait ni d'Adam, encore moins d' Ève . Le CC dira le droit devant Dieu et les hommes le jour J....Vous ne représentez que vous -même!!! lâchez nous les basques ....

2.Posté par DEEEE Rekkkk le 24/01/2012 02:48
Si nous voulons réellement et définitivement en finir avec la candidature d’Abdoulaye Wade il faudrait qu’on prenne nos courages en mains et faire ce qui suit:
Souleymane Ndene Ndiaye, Ousmane Ngom, Amadou Sall, Aida Mbodj et Babacar Gaye UJTL doivent être ou tues ou mise en orbite par empoisonnement. Ces six personnes sont les mobilisateurs de masses acharnées de Abdoulaye Wade. Ces six personnes ont prêté SERMENT devant Vivianne Wade de donner leurs vies pour que Abdoulaye Wade puisse donner le fauteuil à Karim Wade après victoire. Ces six personnes sont promises monts et merveilles si Karim deviendrait président.
Tous les autres cadres du PDS en commençant par Pape Diop ne sont pas chauds car sachant pertinemment car la candidature de Wade est UNIQUEMENT menée pour Karim Wade et RIEN d’autre. Au moins ces sénégalais bien que impliques dans la gestion calamiteuse de Wade préfèrent répondre à la justice avec fierté que de vendre leurs dignités a un demi sénégalais fils de Vivianne Wade.
Pour barrer la route à la candidature de Wade sans attendre la décision du CC il faudra en défaire avec ces cinq personnes citées ci haut. Ces cinq personnes sont prêtes à mourir pour Karim Wade, ils l’ont dit à qui veut l’attendre donc qu’ils aillent en ENFER.

3.Posté par Sankar le 24/01/2012 07:11
L’objectif visé dans l’arrestation du vaillant leader des jeunes de Rewmi est de museler encore et encore Idrissa SECK. Ce dernier est l’ennemi numéro 1 de Ousmane Ngom qui par tous les moyens tentera de le mettre mal à l’aise.

Les chiens errants peuvent aboyer, ils doivent comprendre que Thierno à l’image de tous les jeunes du Sénégal n’a que faire des aboiements des chiens en rage. Ils seront lapidés devant la face du monde. Ils vivent leur dernier moment d’existence. Gueule de bois et foutaises. Injustices répétées et fantaisies chroniques ne peuvent aucunement nous détourner de l’essentiel.

Thierno Bocoum est à la fois un jeune calme, modeste, courageux et pétri de talents.

Il a appris de Idrissa Seck que la valeur d’un homme réside dans sa ferme conviction à défendre ses idées surtout quand celles-ci reflètent la vérité absolue. La candidature de Wade est anticonstitutionnelle. Nous le dénoncerons, le crierons et nous battrons contre. Au prix de notre vie s’il le faut.

Idrissa Seck a appris au leader des jeunes de Rewmi que la loyauté n’est pas synonyme de génuflexion. Il se battra même en prison. Les Sénégalais le libéreront comme ils ont Libéré Idrissa SECK.

Rewmi JOGNA pour continuer la bataille entamée depuis très longtemps. JOGLEN avec Rewmi pour Rewmi !!

Sankar
sankraa@yahoo.fr

4.Posté par gorgus le 24/01/2012 14:05
sankar en parlant aux chiens , tu te fais chien toi même au grand malheur de ton papa et de ta maman qui deviennent des chiens comme toi... !

quant au petit domu xaram thierno bocoum sais tu ce que ce nom symbolise dans la tradition ? en effet, avec niasse, daff et sam ce patronyme est porté par les diawando, donc des nienios..tu vois ?...

pour te dire qu'une petite cervelle pédante de surcroit comme la tienne devrait s'abstenir de beaucoup parler pour se donner un tantinet de crédit auprès de votre maitre arsene lupin seck



Dans la même rubrique :
Fidel Castro est mort

Fidel Castro est mort - 26/11/2016