NOËL 2014 : Mgr Théodore Adrien Sarr appelle à la paix, dénonce « l’idolâtrie de l’argent » et fait ses adieux...


NOËL 2014 : Mgr Théodore Adrien Sarr appelle à la paix, dénonce « l’idolâtrie de l’argent » et fait ses adieux...
Dans son traditionnel message de présentation des vœux de Noël, le cardinal Théodore Adrien Sarr, qui a entamé son discours par un rappel de la portée et du sens de la célébration de cette fête chrétienne marquant la naissance de Jésus Christ, a mis l’accent sur la culture de la paix.
En effet, exhortant les fidèles à « faire grandir la paix qui vient de Dieu, dans nos cœurs, dans nos familles, dans nos sociétés et entre les peuples », Mgr Théodore Adrien Sarr d’évoquer ces « situations de conflits et d’insécurité qui sévissent à travers le monde, minant la liberté des personnes et la jouissance de leurs droits, entravant la rencontre fraternelle et la solidarité entre les hommes ».
Citant comme illustrations le conflit israëlo-palestinien, la guerre en Irak, en Syrie ; les crises Malienne et Centrafricaine,  le cardinal de s’appesantir évidemment sur la crise Casamançaise, déclarant « bien que loin des faits dramatiques de violence qui prévalaient dans cette partie du pays il y a quelques années », « aucune situation de calme relatif ne vaut mieux que la paix définitive, bâtie sur la vérité et la justice, le pardon, la réconciliation et la concorde ».
Appelant à un « dialogue de vérité » qui aboutirait à « une paix définitive », Mgr Théodore Adrien Sarr de dénoncer par ailleurs « toutes ces pratiques qui prennent naissance dans une véritable idolâtrie de l’argent, et qui minent ou détruisent toute politique économique ».
En outre, le cardinal n’a pas manqué de faire allusion dans son discours, à l’épidémie de fièvre hémorragique à virus Ebola qui sévit actuellement dans une partie de la sous-région, affirmant que « nous devons certes recourir à la prière dans une situation si dramatique, (mais i) ne nous comportons surtout pas comme si nous n’étions pas concernés. Notre devoir de citoyens nous recommande la prudence, la vigilance, et nous appelle à nous approprier les mesures sanitaires et les dispositions que nous prescrivent les experts et nos Autorités ».
Souhaitant à tous les fidèles un joyeux Noel, le cardinal Théodore Adrien Sarr de terminer ses propos par un adieu symbolique à toute la communauté chrétienne en particulier, Sénégalaise en général, précisant que ce discours de présentation des vœux de Noel sera son dernier, en raison de sa retraite…  
Aussi, n'a-t-il pas manqué de demander des formulations de prières en l’endroit de son successeur, Mgr Benjamin N'diaye, avant de renseigner que lui restera cardinal émérite…
 

NOËL 2014 : Mgr Théodore Adrien Sarr appelle à la paix, dénonce « l’idolâtrie de l’argent » et fait ses adieux...
Mercredi 24 Décembre 2014




Dans la même rubrique :
Bétenty, l'abattue

Bétenty, l'abattue - 27/04/2017