NIGERIA : Une des lycéennes enlevées à Chibok par Boko Haram a été retrouvée vivante


NIGERIA : Une des lycéennes enlevées à Chibok par Boko Haram a été retrouvée vivante
Selon Tsambido Hosea Abana, un des responsables à Chibok du mouvement BringBackOurGirls, cité par l'AFP, l'une des 219 lycéennes enlevées en 2014 par les islamistes de Boko Haram à Chibok, dans le nord-est du Nigeria, a été retrouvée saine et sauve.

Le responsable du mouvement BringBackOurGirls affirme que la jeune-fille aurait été retrouvée mardi 17 mai par un groupe d’autodéfense dans la forêt de Sambisa, proche de la frontière camerounaise. L’information n’a pas été confirmée par les autorités ou l’armée nigériane.

« Elle a retrouvé ses parents, qui l’ont identifiée, avant d’être amenée dans une base militaire à Damboa », a expliqué à l’AFP Ayuba Alamson Chibok, un des chefs de la communauté de Chibok.

« Son père s’appelle Ali, et elle Amina. Je les connais bien parce que j’ai travaillé avec eux comme porte-parole des familles des filles de Chibok », a-t-t-il ajouté.

Âgée de 17 ans au moment de son enlèvement

Le chef de l’association des Parents des filles enlevées de Chibok, Yakubu Nkeki, a également confirmé le nom de la jeune fille et indiqué qu’elle était âgée de 17 ans au moment de son enlèvement, le 14 avril 2014.

« C’est la fille de mon voisin, ils l’ont amenée chez moi », a-t-il affirmé à l’AFP. Selon les trois hommes, la jeune fille semble avoir eu un enfant durant sa captivité.

D’autres jeunes filles de Chibok se trouveraient encore dans la forêt de Sambisa, qui fait l’objet de multiples opérations de l’armée nigériane depuis plusieurs semaines, selon eux.
Mercredi 18 Mai 2016
Dakaractu




Dans la même rubrique :