NBA : Kobe Bryant, la fin de carrière parfaite

Kobe Bryant a soigné sa sortie, mercredi soir au Staples Center, en offrant la victoire aux Lakers contre Utah (101-96), lors de la dernière journée de la saison régulière NBA, en inscrivant 60 points.


Kobe Bryant a quitté le parquet du Staples Center, en tant joueur des Los Angeles Lakers, pour la dernière fois. Il a pu le faire sans le moindre regret, en ayant tout donné et même un peu plus, mercredi soir, offrant la victoire aux Los Angeles Lakers face au Utah Jazz (101-96). Le tout au terme d’une folle remontée dont il a marqué 15 des 17 derniers points, délivrant une passe décisive sur la toute dernière action de sa carrière.

Au total, Kobe Bryant a marqué 60 points - soit le record de la Ligue cette saison-, le tout avec un grand temps de jeu, comme prévu, plus de 42 minutes (son maximum cette saison était de 37 minutes jusque-là). Et puis... il a battu Michael Jordan : en tentant 50 tirs, il a établi un nouveau record en carrière et dépassé «MJ», dont le record personnel est à 49.
Les n°8 et n°24 habillent le parquent
Et dire qu’au départ, l’essentiel ne semblait pas là. Il s’agissait surtout d’honorer les 20 ans de carrière du quintuple champion NBA, l’homme aux 81 points marqués en un match. Ce fut d’ailleurs le rappel de cet exploit qui - avant la fin de match dingue contre Utah- a le plus soulevé l’enthousiasme chez les fans, qui ont ponctué plusieurs fois la soirée de «Kobe, Kobe, Kobe». Dès le début de l’après-midi (le match débutait à 19h30 heure locale), d'ailleurs, les fans étaient venus en masse devant le Staples Center.

La salle des Lakers avait été «habillé» pour l’occasion, avec notamment un 8 et un 24 ajoutés sur le parquet, en l’honneur des deux numéros portés par Bryant durant sa carrière, ou encore des lumières affichant le 24 sur les murs. Et à chaque temps morts, les écrans géants ont proposé quelques «highlights» de la carrière de Kobe et de nombreux hommages de personnalités du sport et du showbiz. Une ribambelle de stars était également présente, comme Flea, le bassiste des Red Hot Chili Peppers - qui a joué un hymne atypique mais plutôt bien accueilli-, Jay-Z, Kanye West, David Beckham, Snoop Dogg, et l’incontournable Jack Nicholson.
Kobe ému par Magic Johnson
Mais ce qui a le plus touché Kobe, ce sont les mots de ses pairs : coéquipiers actuels ou anciens, adversaires, entraîneurs, légendes de la franchise californienne… Ce fut d’ailleurs le discours d’introduction, prononcé par Magic Johnson, qui a poussé Bryant au bord des larmes avant match. «Nous sommes là pour célébrer la grandeur de ces vingt dernières années, l’excellence pendant vingt ans, a commencé Magic. Kobe Bryant n’a jamais triché avec le jeu avec les fans, il a joué blessé et on a cinq bannières de champions pour prouver tout ça ! Pour les vingt dernières années, il a été la plus grande star que cette ville a eue. C’est le plus grand à avoir porté le maillot des Lakers.»

Sorti lors du dernier temps mort du match, à quelques secondes du buzzer, Kobe s’est adressé directement au public, après avoir pris de le temps de saluer ses anciens coéquipiers présents pour l'occasion, comme Shaquille O’Neal et Lamar Odom, qui ont été parmi les plus applaudis. «Je n’arrive pas à croire comment ces vingt années ont passé vite, a-t-il lancé. Etre là devant vous, c’est quelque chose de fort. Je suis encore plus fier des années difficiles que des Championnats gagnés, parce qu’on a su rester ensemble. Vous savez ce qui me fait le plus marrer ce soir ? Toute ma carrière, on m’a crié de passer la balle et ce soir, c’était : "Oh non, surtout pas de passe". Je ne pourrai jamais vous remercier assez. Que puis-je dire ? Mamba out !» Puis, après quelques interviews avec les télévisions sur le parquet, il a quitté la scène. Définitivement.
Jeudi 14 Avril 2016
Dakaractu




Dans la même rubrique :